FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] HorlogeoDim 21 Nov - 9:40

    Ah ! Le cirque ! Ça faisait si longtemps qu'il y était allé qu'il n'avait pu résister en voyant le gigantesque chapiteau à l'horizon. "Pourquoi pas" s'était-il alors dit, le sourire aux lèvres. Avant de s'approcher de l'endroit, il replaça son collet et quelques mèches rebelles qui retombaient sur son visage. Il arriva enfin devant ce cirque dont il aimait tant l'ambiance et où il s'était régulièrement rendu dans le temps. Le chat arriva devant le guichet pour payer son billet et, le sourire aux lèvres, lui offrit une poignée de boutons de chemise. Le vendeur le regarda, incrédule et hésita longuement avant d'aviser au visiteur qu'il fallait donner de l'argent pour entrer. Les yeux roses s'enfoncèrent avec malice dans le regard du vendeur et le client répliqua d'un air amusé.

    Vous êtes nouveau dans ce boulot n'est ce pas ?

    Il approcha son visage de la vitrine, côtoyant de près le visage effrayé du guichetier. Le chat au yeux roses disparut soudain pour se retrouver dans la petite cabine du vendeur, lui prenant un billet de sa petite pille. Le Cheshire lui fit un clin d'œil et dit d'un ton mielleux.

    Je suis sûr que Jolie accepterait que je prenne ce billet contre quelques boutons de chemise.

    Sur ce, il disparut de la vue du vendeur qui resta encore immobile pendant encore plusieurs minutes jusqu'à ce qu'un autre client vienne lui acheter un billet cette fois avec de l'argent.

    Chase s'était pris la place rêvée dans l'estrade, ni trop haut, ni trop bas, il avait une vue imprenable sur la scène. Avant que le spectacle ne commence, Cheshire prit amplement le temps de savourer la délicieuse ambiance que lui offrait cet endroit. Les gens qui parlaient tous en même temps, créant une cacophonie insupportable pour certaines personnes, les enfants qui criaient à l'idée de voir des choses aussi impressionnantes qu'un homme marchant sur un fil de fer ou la plus grosse dame du monde. Même Chase qui garderait à jamais son âme d'enfant tenait à peine assis sur sa chaise. Et enfin, les lumières se tamisèrent, les projecteurs étant tous rivés sur la scène ronde plus bas. Dans la pénombre, le sourire aux dents immaculé du Cheshire s'étira à son maximum, comme quelque chose d'inhumain. Déjà le spectacle commençait avec les trapèzes et Chase, aussi fasciné que les enfants qui l'entouraient criait de joie en applaudissant. Vint ensuite le funambule, quelques clowns et finalement une cage s'abaissa pour éviter que les bêtes du dresseur s'attaquent au publique. Alors en voyant tous ces félins et le dresseur mettre sa tête dans la bouche d'un lion, le chat fut plus que fasciné et disparut de la place où il était assis pour apparaître dans la cage, faisant sursauter le dresseur et rugir les fauves.

    Je peux essayer ?

    Le dresseur hésita et balbutia quelques mots pour demander à l'homme de partir, mais Chase n'en fit rien et attrapa la gueule du lion pour y placer sa tête. La foule poussa un cri de surprise quand le félin referma ses puissantes crocs... sur de l'air. S'attendant à ce que le fauve réagisse ainsi, Cheshire s'était évaporé juste à temps pour réapparaître derrière l'animal et lui attraper la queue. Piqué au vif, la bête se retourna et envoyant un puissant coup de griffes vers le chat qui disparut aussitôt. Le dresseur essaya de contrôler la bête enragée, mais il faillis perdre la vie, le torse labouré par ses griffes meurtrières, mais Chase avait tout juste eu le temps de lui tirer la queue le plus fort qu'il le pouvait pour détourner son attention. Le fauve se démenait sans succès pour attraper sa proie qui apparaissait et disparaissait sans cesse alors que quelques clowns allaient chercher la maîtresse du cirque pour que cette catastrophe arrête, mais ça ne semblait pas être le souhait du Cheshire car il avait le sourire aux lèvres.

    Attisé par les acclamations des spectateurs, Chase disparut pour apparaître hors de la cage, pendu à l'envers sur un trapèze. Il se laissa tomber dans le vide, lâchant prise sur la barre de la fragile balançoire, arrivant près du sol, il disparut pour réapparaître plus haut dans les airs et continuer sa chute. Il disparut une dernière fois pour finir sur le deuxième trapèze et son sourire s'agrandit en entendant les applaudissements de la foule. Le silence se fit dans tout le chapiteau quand Chase entendit une femme prononcer son nom et qu'on remarqua tous la présence de la maîtresse du cirque. Seul les rugissements du lion dérangeaient ce silence. Le visage de Chase s'illumina.

    Jolie ! Comment vas-tu ? ♥

    Non, il ne lui avait jamais parlé... Sauf que, vous devriez savoir que le Cheshire Cat sait tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: Re: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] HorlogeoMar 23 Nov - 11:20

Jolie avait décidée qu’aujourd’hui, elle ne participerait pas à la représentation du soir. Voyez vous, n’est-il pas d’un ennui mortel que de voir à maintes reprises les mêmes tours de passe-passe? Elle était seule et se promenait dans l’arrière scène afin de s’assurer que tout allait bien, qu’aucune bête tenterait de tuer sa voisine ou encore même que l’une de ses créatures ne tente de prendre la fuite. Puis, lorsque le spectacle commença, elle retourna à sa loge où l’un de ses trônes l’attendait. Oui, elle se considérait comme reine de la place et seule, elle régnait comme reine et maîtresse de la place.
Comme il me faudrait un roi pour tuer l’ennui qui peut gagner cet endroit...
Réfléchissait-elle seule, la joue appuyée sur le revers de sa main, telle une enfant qui est contrainte à attendre assise. Elle croisait et décroisait les jambes. Que faire? De sa loge, elle entendait bien les enfants rirent et tout le brouha-brouha que créaient la masse de gens. Elle se releva donc et alla s’appuyer contre la fenêtre de la salle. Elle voyait de là les gens qui se faufilaient vers le chapiteau. Un étrange rictus se dessina sur ses lèvres. Le cirque tombait en ruine alors qu’elle était arrivée. Depuis, les choses avaient changées. Les curieux étaient nombreux... Mais ses créatures étaient rares. Elle soupira puis se releva. Que faire? Elle entendait déjà d’ici la foule s’impatienter. Le spectacle allait bientôt commencer. Elle se résigna donc à retourner voir ce spectacle.

Elle alla s’asseoir à son siège. Son autre trône et resta là, joue appuyée sur la paume de la main, envahie par l’ennui. Les jambes croisées elle regardait d’un œil distrait la scène lorsqu’un indésirable se pointa sur la scène, la tête dans la gueule du lion. Intriguée elle releva la tête afin de mieux voir ce qui se passait. Alors que les crocs se refermaient sur le corps de cet inconnu, il s’évapora. Un sourire naquit sur ses lèvres et ses yeux devinrent pétillants. Il jouait avec la bête au plus grand amusement de la maîtresse des lieux. L’employé? Oh pas grave ce n’est qu’une blessure et s’il mourrait alors tant pis, elle donnerait une promotion a un tel autre et voilà tout. Tout dégénérait et Jolie s’était inconsciemment appuyée contre la balustrade, telle une gamine émerveillée devant les acrobaties et tours du chat. Oui, elle le reconnaissait. Qui serait donc le sot qui ne parviendrait pas à distinguer le Cheshire Cat? Bientôt un empoté ayant revêtu une tenue de clown apparut dans le cadre de sa porte. Elle fit volte-face et leur ordonna de calmer la bête. Mais en vain elle voyait bien quels genres d’incapable elle aurait pu engager. Ce fut donc à contre cœur qu’elle se retira et à son tour alla sur la scène. D’une voix forte, elle envoya quelques homme calmer la bête et interpella le chat avec son radieux accent de bretagne.

« Cheshire Cat! »

Malgré les rugissements de la bête qui s’impatientait. Jolie était là plantée dans ce silence, le sourire aux lèvres les yeux pétillants telle une gamine. Après tout, Jolie ressemblait à une gamine dans un corps d’enfant. Cet air lui venait de ses yeux, ses petites lèvres et son petit nez en trompette. Son goût pour l’amusement accentuait cet effet. Toutefois sa tenue digne du style victorien était étrangement courte, laissant voir de longues jambes effilées, vêtues de bas à rayures qui étaient en écho avec sa tenue ainsi que de sublimes chaussons bleu pastel rehaussé d’une boucle rose au talon. La salutation fit redoublé le sourire de Jolie. En digne de salutation elle tendit une main, invitante, voulant laisser le spectacle continuer. Mais est-ce que le chat accepterait de lui tenir compagnie ou même accepterait-il de quitter les plaisirs la scène? Amusée par la situation, Jolie posa sa main gantée devant sa petite bouche rosée, gloussant devant tous.
« Allons! Allons! Je vais bien je vous en remercie, mais l'endroit n'est-il pas approprié pour une discution? Descendez et laissez moi vous accueillir en invité!»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: Re: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] HorlogeoLun 29 Nov - 8:43

    Toujours pendu la tête en bas sur le trapèze, le chaton regardait la maîtresse le sourire aux lèvres ne daignant pas descendre de son perchoir de sitôt. En fait, il ne voulait pas quitter la chaleur des regards rivés sur lui. Il n'y a pas à dire, Chase adorait avoir l'attention d'un public. Il adorait être clamé et admirer... pas surprenant pour quelqu'un qui agissait souvent comme un chat. C'était sûr à 100% qu'il aimait se faire flatter. Surtout qu'il était connu. Tout le monde connaissait le Cheshire Cat, cependant, rares étaient ceux qui l'avaient rencontré. Peut-être l'avaient-il croisé sans le reconnaître parce que très peu savaient à quoi il ressemblait. La plus part des gens se l'imaginaient avec des oreilles et une queue de chat. Cette représentation devait être due aux faux accessoires qu'il avait longtemps portés jusqu'à ce qu'il s'en lasse. Donc, je disais que la plus part des gens dans le chapiteau ne connaissaient que la légende sans jamais l'avoir vu. Quand Jolie avait prononcé son nom, tout le monde était passé sous silence. Peut-être parce qu'ils étaient sidérés d'avoir le Cheshire juste en face d'eux... Si c'était le cas, Chase en était extrêmement flatté. Bien sûr, il devait y avoir plusieurs personnes perspicaces dans le public qui avaient découvert l'identité du chaton seulement en le voyant se téléporter à répétition.

    Mais bon... après avoir savouré le regard du public, Chase fini par disparaître de son perchoir pour apparaître juste devant Jolie... un peu trop près d'ailleurs, mais le terme "laisser les gens respirer", Cheshire ne le connaissait pas. Il lui fit une petite révérence amusée, la contourna et prit place sur le trône de la dame sans grande gêne. Il posa son coude sur le bras de la chaise et accota sa joue sur son poing.

    Enchanté ! Dit-il en riant.

    Chase remarqua avec ravissement que le public avait tout de même gardé son regard rivé sur lui. Il remarqua aussi que le lion était toujours en fureur et qu'on ne réussissait pas à la calmer. Il souria, se releva et posa sa main sur l'épaule de Jolie. Avant de disparaître, il dit :

    Je reviens sous peu, milady.

    Il réapparut dans la cage sous quelques exclamations de joie de la part du public et les soupirs de soulagement de ceux qui essayaient de contrôler la bête. En voyant le chaton de retour dans sa cage, le fauve fonça droit sur lui et il manqua encore son coup en donna un coup de patte dans le livre. Le Cheshire Cat s'était retrouvé sur le dos du lion et s'approcha de sa tête pour lui mordre une oreille. Le félin lâcha une plainte, se débattis comme un forcené pour se débarrasser de son cavalier et fini par abandonner. Chase caressa la crinière de l'animal, lâcha un rire charmant et disparut dans l'air, emmenant son rire avec lui. Il reprit sa place près de Jolie, fit un salut à la foule qui l'acclama et tira la maîtresse du cirque par la main pour se trouver un coin un peu plus intime. Chase semblait radieux... comme toujours.

    Navré pour avoir ruiné votre spectacle de ce soir, ma chère.

    Le Cheshire Cat regardait déjà partout autour de lui comme un enfant qui avait eu le privilège de visiter les loges des gens du cirque. Il semblait émerveillé partout et on aurait dit qu'il aurait voulu posséder tous les objets sans grande valeur qui meublaient l'endroit.

    Ah et vous pouvez m'appeler Chase !

    Il lui fit un grand sourire et gambada un peu plus loin, observant tout ce qu'il voyait comme un scanner sur pied.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: Re: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] HorlogeoJeu 3 Fév - 4:39

Jolie ne broncha pour lorsqu’elle vit son invité improvisé s’installé sur le trône qui lui était destiné. Au contraire, elle était plutôt amusée par la situation. Ainsi donc, elle n’en fit pas une scène...oh oh oh! Vous la saisissez? Pas faire une scène! Hum...Bon... Lorsque le Cheschire disparut à nouveau, Jolie regarda fixement le siège qui était à présent vide. Ce n’est que lorsque la foule s’exclama qu’elle revint à elle et fit volte face, s’appuyant contre la balustrade. Elle voyait ainsi, tout la scène et voyait très clairement le chat faire ses tours de passe-passe... au plus grand amusement de Jolie. Sa main gantée vint se posée à nouveau sur ses lèvres, étouffant le gloussement qui sortait de sa gorge. Mais bientôt, l’enfant en elle submergea et elle éclata de rire en tapant des mains, comme la plus part des enfants qui se trouvaient dans se cirque. Ses yeux pétillaient d’une malice enfantine, il y avait un moment déjà que la maîtresse des lieux ne c’était pas amusé ainsi. Lorsqu’enfin le fauve se calma, le légendaire chat revint vers elle et s’empara de sa main, l’entraînant vers un endroit plus intime.

« Ne vous excusez pas, vous ne l’avez aucunement ruiné, bien au contraire! »

Jolie voyait bien la mine de Chase qui regardait à droite et à gauche comme s’il craignait de louper un quelconque détail de ce cirque qui n’était pas encore décoré au goût de la maîtresse. Elle ne pu être autre qu’intriguée envers cet homme qui semblait tant l’amuser. Dire qu’il était ici en ces lieux! De quelques grands pas, la dame rejoint le Cat et l’entraîna dans sa loge. Contrairement à l’ensemble du cirque, sa loge semblait richement décorée où des coussins de multiples couleurs longeaient un mur, invitant quiconque de s’y installé. Une table basse s’y trouvait juste en face. Une coiffeuse un peu plus loin dans la salle, un sofa Cléopâtre, et le chandelier qui servait de luminaire suspendu au dessus de leurs têtes.

« Soyez le bienvenu dans ma demeure, Chase! »

Avait-elle dit en se retournant, ouvrant grand les bras telle une enfant qui présente on ne sait quoi mais dont elle est fière. Puis elle se laissa tomber sur la tonne de coussins, laissant échapper, du coup, quelques plumes. Un petit rire s’échappa de sa gorge.

[Désolée il n'est pas bien long, mais j'ai manquée un peu d'inspiration! ><]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: Re: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] HorlogeoMar 1 Mar - 3:40

    En entrant dans la loge de la maîtresse, Chase se désintéressa rapidement du décor. Selon le designer Chase, on aurait pu se passer du lustre, une simple bougie aurait suffisamment éclairé la pièce. Les coussins aussi étaient sans valeur tout comme la table basse. Sans parler du sofa Cléopâtre et de la coiffeuse dont on aurait pu garder que le miroir. Et toutes ces petites touches d’or ne faisaient qu’accentuer la laideur de l’endroit. Le Cheshire Cat soupira d’exaspération et dit d’une voix innocente et un peu agacé :

    Je ne savais pas que vous aviez si mauvais goût, mademoiselle.

    Il est vrai que pour n’importe qui d’autre, cette loge aurait été des plus accueillante avec tous ces beaux objets de valeur, mais pour Chase, cet endroit était des plus mal décorés. Le chaton détestait tout ce qui avait de la valeur, donc logiquement, il détestait tout ce qui se trouvait dans la loge. Le chat du Cheshire se dirigea alors vers un petit frigidaire et l’ouvrit pour se trouver un petit quelque chose à manger ou à boire. Il ignora complètement le caviar et les trois bouteilles de vin de qualité, mais un sourire fendit son visage quand il repéra une bouteille de lait qu’il empoigna aussitôt qu’il l’eut repéré. Il l’ouvrit et prit plusieurs gorgées avant de se diriger vers une garde-robe. En l’ouvrant, son sourire s’agrandit. La minuscule pièce contenait toutes sortes de costumes les une plus impressionnants que les autres. Chase en était intéressé, mais ce qu’il regardait avec autant d’émerveillement était un paquet de vieilleries sur une tablette très haut. Alors il ajouta à sa dernière phrase.

    Mais j’apprécie cette pièce, cependant ♥

    Il se dirigea ensuite vers le miroir de la coiffeuse et s’admira un instant avant de froncer les sourcils. Posant sa bouteille de lait, il détacha ses cheveux turquoise qui tombèrent sur ses épaules. Il attrapa la brosse, se peigna les cheveux pendant quelques instants en chantonnant, puis se rattacha les cheveux. Pour Chase, rien n’était plus important que ses cheveux (après ses objets inutiles, bien sûr). Maintenant qu’ils étaient parfaitement placés, il retourna près de Jolie pour s’asseoir près d’elle, mais avant de prendre place, il lança plusieurs coussins au loin pour se placer au ras le sol, le dos accoté sur le mur. Il lui fit un grand sourire charmant avant de dire en anglais, avec un accent britannique :

    So, Darling, did you enjoy my show ?

    Le chaton se rendit compte de son changement de langue et lâcha un rire. Étant d’origine anglaise, il mélangeait souvent les deux langues et s’il parlait trop vite sans y penser, ça sortait en anglais.

    Désolé, ma chère. Dois-je traduire ou vous comprenez l’anglais ?

    Chase se s’étira et prit une gorgée de lit qui le fit ronronner pendant un court instant. Ne vous inquiétez pas, peut importe la maison dans laquelle il était invité, il agissait toujours comme s’il était chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: Re: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] HorlogeoDim 12 Juin - 10:18

Cette créature n’était qu’une source d’émerveillement chez cette femme. Quel dommage était-ce pour elle de ne pouvoir l’enfermer ou encore d’en faire une créature pour divertir! Elle le regarda donc faire, sa joue appuyée contre la paume de sa main, une étrange mine enfantine sur le visage. Étonnement, elle se ne choqua pas de connaître l’avis du chat sur sa décoration mais ne fit que le suivre du regard...patiemment... Il n’était que surprise et rebondissement. Insaisissable, indomptable, il s’était montré devant les yeux impressionné des enfants, avait fait rugir une bête, mais surtout, avait fait promotion pour son cirque en faisant étinceler les yeux des spectateurs. Bien que cela fut plaisant pour l’adulte qu’était Jolie...Jolie la gamine elle, s’était amusée, avait ri et surtout...ne c’était point ennuyée. Mais qui était donc Jolie? Jolie était simplement une gamine dans le corps d’une jeune femme. Voyez! Ses petits yeux bleus brillants de joie et de malice! Ce petit nez en trompette et ses lèvres pulpeuses de femmes... Emmitoufler dans les coussins de plumes, elle regardait ce nouveau compagnon de jeu. C’était un bel homme, elle ne pouvait le cacher, il avait quelque chose de...Félin! À cette pensée la gamine éclata d’un petit rire, puis rigola lorsque celui-ci s’interrogea sur sa capacité à comprendre l’anglais.

-Hopefully I can understand you sweet heart!~♥

Avait-elle dit dans un sublime accent britannique. Puis on fit venir un ensemble de thé où elle se fit un plaisir de servir son hôte.

-Une tasse de thé?♥

Elle avait un sublime sourire blanc sur les lèvres lorsqu’elle repensait à cette question à laquelle elle n’avait pas encore répondue. Son regard semblait briller de mille feux... alors qu’elle repensait à ce spectacle.

-Et comment! Si vous saviez combien est-ce que vous m’avez épaté!! Les pirouettes, disparitions, ici et là et...

Jolie avait décollée, elle relatait tout les moindre faits et geste de cet homme et toutes les prouesses avec une frivolité enfantine... Jolie impressionnée? Voilà une chose qui était rare à voir!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Empty
MessageSujet: Re: L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]   L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh] Horlogeo

Revenir en haut Aller en bas
 

L'endroit idéal pour amuser un chat [Jolie Saigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ :: Les Archives D'Alice's Game version 1.0 ♥ :: RP.-