FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Mar 26 Oct - 10:57

[HRP] Vraiment désolé du retard, mais un peu pris IRL, et aussi un énorme trou de mémoire, mais maintenant que c'est commencer, je répondrait toujours à temps, ne vous inquiétez pas. [/HRP]

Un parc d'attraction. Pourquoi ici? Pourquoi M.Goodwell était-il venu? Il n'aurait su le dire. Mais maintenant qu'il était là, autant en profiter! Dans son ancienne vie, il n'avait jamais eu le temps de prendre du plaisir, ne serait-ce qu'un quart d'heure pour lui. Sa recherche pouvait attendre un peu.
Le majordome n'avait jamais mis les pieds dans un parc d'attraction, même s'il en avait beaucoup entendu parler, il était un peu excité. Il s'avança, ne sachant par ou commencer. Il tourna la tête et aperçu une grande roue qui brillait de milles feux. Pourquoi pas? Cela permettrait de bien voir le parc, et de choisir la prochaine destination.

Il entrepris de se diriger vers la fameuse roue. Il zigzagua entre les différentes attractions et stands. Plusieurs personnes retinrent son attention. Certaines avaient l'air triste, d'autre lui faisaient même peur. Le majordome secoua la tête. Cela devait être son imagination, et cela ne le regardait pas. Il était la pou s'amuser, pas pour se soucier des autres. Son travaille l'occuperait suffisamment. S'il trouvait un maître. Il arriva devant la grande roue et laissa ses pensées de côté. La roue finie son tour et s'immobilisa. Le forain l'invita a monté dans la petite cabine en face de lui. Quand il passa a côté du forain, ses poils se hérissèrent. Il n'aurait su dire pourquoi, mais cet homme le mettait mal a l'aise.

M.Goodwell prit place. La roue se mit à tourner et il s'éleva peu à peu. La vue était vraiment magnifique. Il était en extase. Rien n'aurait pu troubler ce moment, à part peut-être la descente amorcée par le mouvement de la roue. Que faire ensuite? Un autre tour, encore et encore. Il en fit une demi-douzaine, puis décidé qu'il y avait d'autres choses à faire. Il n'eut pas le temps de se poser la question que sont ventre décida pour lui. Il se dirigea vers un stand pour commander quelques chose a manger. Une barbe à papa. Oui, il voulait manger une barbe à papa. Il s'installa sur une caisse posée derrière un stand, et commença à manger. Que faire après? Non, sa n'est pas important. De toute façon, le Majordome avait tout son temps. Profiter du moment présent. Il pris un bout sa barbe à papa, et pensa à tout et à rien.



Dernière édition par Monsieur Goodwell le Lun 15 Nov - 8:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Sam 13 Nov - 10:44

"je m'ennuie, je m'ennuie, je m'ennuie" voilà les mots qui tournaient au rythme de son chapeau, Euphoria n'avait rien à faire, elle n'avait rien envie de faire, elle soupirait allongée sur le toit du palais de la reine blanche. oui c'était d'un ennuis mortellement ennuyant toute ses journées qui se suivent et se ressemble? Rien n'avait réussi à lui arracher un sourire alors elle sauta du toit... Fin

Euh non, C'était pas ça... Comme si on pouvait mourir d'une chute d'une centaine de mètre, hum? Bon OK, je reformule, comme si on pouvait mourir d'une chute de plus de cent mètres quand on s'appelle Euphoria. ses cheveux semblaient danser dans les bourrasques de vent, alors qu'elle ferma les yeux c'était bon, l'espace d'un instant elle avait sourit, elle atterrit en bas dans un vacarmes sans non, et rougit:


Oups je crois qu'ils vont encore devoir refaire le sol de la cour...

Elle se mit à rire, se disant qu'elle n'aurait qu'a claquer des doigts pour tout remettre en place, mais ce serait beaucoup moins amusant non? Et la vous vous dites mais pourquoi est-elle descendue de son perchoir? avait-elle trouvé ce qu'elle voulait faire? Et la réponse était simplement "Non". Euphoria s'étira époussetant ses vêtements pour chasser la poussière indésirée, et partit tout droit vers l'école la plus proche. Oui l'école et alors...

Arrivée de la plus grande, la plus belle et surtout la plus proche, oui même la folie est feignante, qui a dit qu'elle n'était pas pécheresse? pas moi. Elle entra dans une salle -je laisse à votre cerveau le bon soin d'imaginer les écoles de wonderland, hum... disons qu'elles sont assez "uniques" Dans un sens- Les portes claquèrent, les regards se posèrent sur elle, elle salua le professeur qui semblait habitué de la voir débarquer d'un coup, elle s'assit en tailleur sur la table et chuchota:


Je m'ennuie, je dois faire quoi?

Et se fit le silence, le plus plat des silences, elle soupira et alors qu'elle allait les divertir d'un tour de passe-passe, elle entendit une petit fille murmurer dans le fond de la salle "vous n'avez qu'à aller faire du manège..." Elle rit, oh comme elle rit, et s'approcha de la douce enfant lui offrant d'une claquement de langue un gâteau sur son bureau et un baiser sur le front, saluant le petit monde avant de repartir dans un "Merci Moly".

Un manège, la fête foraine? un parc d'attraction? Oh oui! Elle n'eut pas le temps de réfléchir qu'elle se retrouva devant le grand portail de métal du parc d'attraction de wonderland, elle sourit de toute ses dents, l'euphorie l'envahissant comme une enfant de 6ans qui découvre cela pour la première fois... Mais devant cela, il n'y avait pas une vue d'ensemble alors cela ne lui plaisait pas, elle soupira et ferma les yeux pour disparaitre dans un nuage de fumée et réapparaitre sur le toit d'une des cabines de la grandes roues en tailleur, toit qui d'ailleurs s'affaissa un peu, elle rit et regarda tout ses gens en bas il était aussi petit que des fourmis. Mais il semblait qu'il y avait une tête blonde qu'elle connaissait vraiment bien... Pourquoi le Chien sombre de Wonderland venait-il faire l'idiot dans les manèges? elle n'eut pas le temps de continuer à réfléchir que le tour s'acheva , elle sauta du toit et se tourna en souriant il y avait donc bien une personne dans la cabine et pas une personne des plus vilaines, elle le salua et lui dit:


Pardonnez-moi pour mon impolitesse, il semblerait que j'ai abuser de votre hospitalité... je dois vous offrir dédommagement et surtout...Elle s'approcha et posa sur son front entre les deux yeux, son index accusateur en murmurant: Je dois voir un vrai sourire sur ce visage si sérieux...

Elle se recula et lui tira la langue apercevant la jolie tête blonde du chien, elle sourit quoi? elle était pourtant discrète comme personne, vraiment, je ne vous comprend pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Lun 15 Nov - 4:42

Le par d'attraction! Ou les gens s'amusent! Mouais...Moi, je ne suis pas vraiment là pour ça. Je ne suis pas vraiment là pour ça. Je m'ennuie tellement au château, que... Entre me torturer l'esprit au manoir ou ici... voir du gens me rassure, en réalité, je ne sais où des deux est le mieux. Regardez les piailler, rire, chanter... ça me dégoute. Quoique au fond de moi je les envie. J'aurais voulu être aussi insouciant. Malheureusement pour moi, IL m'a interdit de rire, je n'avais pas le droit de m'amuser, tout cela m'était défendu. A chaque fois qu'on découvrait ce que j'aimais quelque chose, on se débrouillait pour me le retirer. Voilà comment s'est résumé mon éducation chez les Dark-Dogs. Maintenant que j'ai grandi, je n'arrive pas à me forcer, à contraindre mon esprit à accepter qu'aujourd'hui"hui, je peux le faire. Personne ne m'en empêchera ! Mais j'ai tellement peur... cela ne me ressemble pas. Vous imaginez le chef des D.D. en train de crier de joie dans la grande roue? ma vie sociale s'arrêterait définitivement là~

Je déambulais calmement entre les attractions, évitant tout contact physique avec une personne, tentant de m'enfermer dans ma bulle, échappant aux bruits agaçants de ces petits ignares. je m'enveloppais d'une protection invisible, qui me rassurait au fond de moi. Oui, une protection, j'aurais bien besoin d'une protection.

Une silhouette non inconnue a mes yeux me fit sortir de ce mirage. Ces cheveux blonds, cette belle poitrine, ces habits extra-extravagants, me rappelant le chapelier, cette grandeur écrasante...
Euphoria... Malgré nos différents, je ne sais pas, cela me faisait plaisir de la voir. sa présence même me calmait. Inconsciemment cela me rassurait carrément, je n'étais donc pas le seul a m'ennuyer.
Mon visage demeura cependant vide d'expression, je fermai les yeux pour continuer ma route, comme si de rien n'était quand un choc physique se produit. En essayant de l'éviter, je lui rentrai dedans : l'abruti...
Oui, je suis étrange, je m'insulte moi même. Je reculai derechef et marmonnai :

"Pardon"


En temps habituel, on m'eut appris a tuer mes adversaires, quand j'étais jeune, j'avais trouer la tête de mon "bousculeur", mais là, l'envie partit aussi vite qu'elle était arrivée, et puis, tuer Euphoria,cela reste au delà du rêve, dans l'impossible. Je restai sans bouger, j'avais envie de partir, évitant l'échange. je voulais surtout m'éloigner de cet endroit énervant mais étrangement mon cerveau m'ordonnait de rester neutre. Restant devant Euphoria, mon regard dériva sur une troisième personne qui attira mon attention. Un homme, chassieux, une barbe à papa à la main. Il ressemblait à un majordome, vêtu de cette façon. c'était de plus en plus intéressant.



Dernière édition par Ryo Kurogane le Jeu 2 Déc - 4:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Lun 15 Nov - 7:38

Confortablement installé sur sa caisse, le majordome continuait de grignoter sa sucrerie tout en pensant à n'importe quoi. Levant la tête par-ci, jetant un coup d'oeil par-là, tout ce qui passait sous ses yeux avait droit à une petite pensée. Le cailloux blanc à mes pieds ressort par rapport au autres gris et noirs. Il y a beaucoup de vent. La grande roue brille. Cette femme est vêtu étrangement, on doit la remarquer de loin. Cette femme...

Il connaissait cette personne. Il n'aurait sur mettre un nom sur ce visage, ou une époque à leur rencontre, mais il était certain de la connaître. Non pas comme une impression de déjà-vue, souvent un tour jouer par le cerveau, mais plutôt comme un souvenir lointain qui refusait de resurgir complètement. En tout cas, cette personne dégageait une espèce d'aura, une force forçant le respect. Il voulait vraiment en savoir plus sur elle, mais aller lui faire la conversation à propos de cela serait plus qu'impoli. Il se résigna et continua de grignoté sa barbe à papa. Soudain, un jeune homme bouscula la demoiselle.

Cet homme, lui aussi attirait le regarde de M.Goodwell. Il n'était pas vêtu de façon remarquable, il n'avait rien fait de vraiment particulier, mais il se dégageait un certain prestige de sa démarche. Sans doute occupait-il un place importante dans une société quelconque. Rien de bien important. Lui aussi, dégageait une sorte d'aura qui forçait le respect. Voilà deux personnages bien étrange. Réuni dans ce lieu inadéquat, qui plus est. Et, comble du comble, ils semblaient se connaître. Cela l'interpellait vraiment. Même si cela était mal poli, il observa ces deux personnes.

Un frisson lui parcourut l'échines. Le jeune homme l'avait remarqué. Cette demoiselle aussi avait sans aucun doute deviner son intérêt pour eux, même si elle ne lassait rien paraître. Les trois personnes savaient que chacun des deux autres l'avait remarqué. Quel manque de classe! Se faire remarquer ainsi, à épier les gens. Son ancien tuteur aurait été outré. Le seul moyen de se sortir de cette situation dérageant était d'engagée la conversation. Ou alors de partir. Cela était tellement moins classe, mais au moins, c'était efficace. De toutes façons, il avait terminé sa barbe à papa. Il jeta négligemment le bâton dans un coin et fit mine de partir. Quel manque de classe! Depuis que je suis ici, mon comportement est des plus inqualifiables!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Mar 23 Nov - 11:34

Le chien sombres des plus sombres pensées de Wonderland, ce qu'elle pouvait l'apprécier, elle lui sourit un peu, fière et euphorique comme toujours. Son souffle calme et son regard pulsant de démence, elle pouvait voir combien le jeune homme aux cheveux d'or était envouté. Elle en sourit. "pardon" fut le mot qu'il prononça, elle en rit. Il semblait un peu perdu, plongé dans un monde qui n'était pas celui de la démence, pas celui de la clémence, simplement celui de son esprit réfléchi.

Comme un détonateur qui fait exploser ses sens, elle sentit le regard d'un homme, un homme qui avait su lui offrir hospitalité sur le toit de sa cabine de grande roue, quelle folie?un homme dont la classe et le raffinement suintait de son regard à ses mimique. Elle sentit un frisson lui traverser l'échine sous le poids de ce regard, comme si il cherchait à lui donner un nom, une identité, un passé? qui sait? personne et certainement pas moi, mais comme si Euphy était femme à ce soucier de ce genre de détails, bien au contraire. Alors la demoiselle, lui lança un regard d'une profonde bienveillance, bien qu'un brin de curiosité enfantine était venu si frayer un chemin.

Alors qu'elle se tenait prés du sa tête blonde préféré, elle lui chuchota au creux de l'oreille, créant une distance à la limite de la décence, dans un gloussement de profonde réalité, ou l'idée de jeu et d'amusement se faisait sentir, comme son parfum de cannelle:


Ryo, il y a une autre personne qui n'a pas de sourire à ses lèvres, et tu me connais non?

Elle lui fit un baiser aussi léger que rapide sur le bout du nez de son chien noir, profitant il faut l'avouer de la proximité de ses murmures pour le faire. Elle lui rajouta en tournant les talons pour se diriger vers l'homme à la barbe-à-papa "Reste-là, je reviens...". Démarche souple, chapeau sur la tête et sourit sur les lèvres, elle arriva enfin devant lui, elle se pencha et lui sourit:

Arrêtez de regarder, contentez-vous de faire ce que vous voulez, mais... Avec nous!

Elle lui attrapa la main et dans un mouvement rapide et mesuré, elle lui lança un regard malicieux et affreusement confiant, le tirant avec elle jusqu'à Ryo. La sensation chaude de cette main, cette main vraiment grande, qui semblait rendre la sienne encore plus petite c'était amusant. Arrivée enfin à destination, elle le lâcha sans réellement le regarder et se posa entre les deux pour dire en croisant les bras:

Moi c'est Euphoria, enchantée, faites ça vite, histoire qu'on puisse commencer à s'amuser, d'accord?

Elle ferma les yeux et attendait que présentation se fasse, lançant un regard à l'homme qui devait sans doute avoir trouver la situation étrange et précipité, mais c'était amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Mer 24 Nov - 3:03

Je restais planté devant elle, comme paralysé. Mais par quoi? par cette folie surement. Je n'en savais rien moi même. En fait, je la regardais avec envie, comme surement tous les hommes du pays. Je me mis une baffe mentalement, revenant a la raison. Je ne suis pas perverti comme tous ses abrutis. Je tournai la tête pour me le certifier. Je sentis soudain, alors que je nageais au fond du lac de mes songes, quelqu'un m'en tirer vivement en me susurrant à l'oreille.
Ces paroles me bercèrent. Je levai la tête pour la regarder quand elle me demanda de rester là. Je hochai la tête, me demandant...

"... Pourquoi ?"


A peine avoir laissé ce mot sortir de ma bouche qu'elle était déjà parti le chercher après avoir déposer un des ses petits baisers sur mon nez. De légères rougeurs apparurent sur mes joues. Je secouai la tête et grognai un bon coup pour m'en débarrasser. Mais...mais qu'est-ce qu'elle fait? Un long soupire de détresse vint orner mon questionnement. Euphoria avait percer ma bulle pour y entrer, elle et ce mystérieux majordome.
Je les regardais à tour de rôle, tentant de garder mon calme au fond de mon cœur noircit, brûlé depuis longtemps. Après avoir réfléchi pendant quelques secondes, je décidai de me prêter au jeu. Un grand sourire aux lèvres, je me présentai, comme quelqu'un de poli que je suis.

"Ryo"


Bref mais efficace. Mes paupières se refermèrent et mon air froid habituel reprit possession de ma personne. Je n'arrivais pas a me détendre. Euphoria semblait amusée par mon comportement. Alors, que moi j'avais honte de moi. Tout ces rires, tout ces cris de joies me crispaient. Je ne pouvait le supporter. C'était tellement ... anormal. Troublant même. Mais malgré ça, je restais digne et fier. oui, fier. Ma main me démangeait, j'avais besoin de toucher mon arme, ce que je fis du bout des doigts. Elle était là, toujours là, encore là...
Tout ce que je vous raconte ce passe dans cet esprit si complexe qu'est le mien.A l'extérieur, je demeurais serein.

j'observai le nouvel arrivant habillé en majordome. Il dégageait une drôle d'aura. j'écoutais d'une oreille, les paroles de la démence résonnèrent dans mon esprit, je faisait oui de la tête mécaniquement a ce qu'elle disait quand des mots m'interpellèrent. J'étais choqué, à la limite de l'outrance.

"nous amuser? Tu plaisantes?"


Nous amuser! la bonne blague! Haha! Je ne sais pas...moi... Le seul amusement que l'on eut daigner m'apprendre est la satisfaction et le plaisir ressentis en regardant la mort dégradante d'une personne non consentante.
Je serrai les poings, laissant place a l'agacement que seul un sourire d'Euphoria eut suffit à me calmer direct. Pourquoi? pourquoi elle me faisait réagir ainsi? Je tentai d'éviter et me concentrai maintenant sur le jeune homme. J'attendais qu'il se présente, pour qu'on puisse enfin mettre un nom sur ce visage si mystérieux.


Dernière édition par Ryo Kurogane le Jeu 2 Déc - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Mer 24 Nov - 6:35

Alors qu'il s'apprêtait a quitté les lieux, la demoiselle se planta devant lui et lui adressa quelques mots. Cette voix! Il l'avait déjà entendu. Ses souvenirs le hantaient. La réponse était juste devant lui, dans son esprit, mais il n'arrivait pas à l'attraper.
Elle l'attrapa par la main et l'entraîna vers l'homme, qui n'avait pas bougé. Mais il n'y prêta pas d'attention, Il se laissa tiré, perdu dans ses pensées. Cette apparence... Cette voix... Cette enthousiasme... Il aurait presque pu mettre lui donné un nom. Oui, elle s'appelait...

Moi c'est Euphoria, enchantée...

...Euphoria. Ce nom apparut dans son esprit une fraction de secondes avant qu'elle se présente. Il cru se souvenir de tout, lorsqu'un rideau tomba sur son esprit. Il avait presque toutes les pièces du puzzle. Mais se rideau refusait de s'ouvrir. L'image final du puzzle ne lui parvenait pas. Rien que de pensé à cette personne, cela le tourmentait. L'ignorance est une grande faiblesse. Euphoria avait continué a parler, mais il n'avait pas écouté. Cependant, trois mots détournèrent sont attention. Il l'entendait à peine il n'y a qu'un instant, mais elle réussi à le tirer de ses pensés et à attirer toute son attention avec trois simples mots.

...commencer à s'amuser...

S'amuser? Prendre du plaisir? Il... Il n'était pas sur de vouloir s'amuser. Durant toute sa vie, il n'avait fait que servir les autres, sans jamais prendre le temps de s'amuser. Il n'était pas sur de réussir... de savoir ce que cela voulait dire, même. Mais, il avait appris à s'effacer, à ne pas donner son avis, sauf si on le lui demandait. Il ne fit donc rien. Cela serait plus qu'impoli de refuser. Il perdit le fil de ses pensés en entendant l'autre personne se présenté.

Ryo.

Ce nom aussi lui était familier. Moins que celui d'Euphoria, mais il l'avait déjà entendu. Sans doute de la bouche d'une personne quelconque. Cela n'avait pas d'importance. Mais maintenant que ces deux personnes c'étaient présentées, il ne pouvait plus leur faire défaut. De toutes façon, cela aurait été un manque de respect flagrant. Et malgré le fait qu'il soit ... comment s'appelait cette endroit déjà? La réponse lui apparu, comme s'il l'avait toujours su. Wonderland. Malgré le fait qu'il soit à wonderland, il restait avant tout une personne ayant reçu une éducation. Un majordome. Mais où sont donc mes bonnes manières! Perdu dans ses pensées, M.Goodwell avait complètement oublié que ces deux personnes attendaient qu'il se présente à son tour. Il fit un légère révérence.

Veuillez me pardonnez. On m'appelle M.Goodwell.

Il se redressa et se tint a côté de ses deux personnes. Après tout, il était venu pour s'amuser. Pourquoi donc refuserait-il maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Mar 30 Nov - 2:26


Que le jeu commence mes brebis prises entre mes filets...
"je m'en rappelle encore, ce que j'ai pu remercier Moly ce jour-là, elle m'avait sans le vouloir,donné, deux magnifique et adorable jouets pour passer le temps, pour me divertir? je ne sais pas il faudrait me demander un jour, je vous le dirais si vous êtes pas sage, promis~♥ Mais revenons à notre histoire vous voulez bien? D'un coté: Nous avons un Chien Noir qui use de la violence dans l'ombre de ce monde pour régner en maitre, un chien que faut se l'avouer, j'affectionne particulièrement, soit proche de tes amis, soit encore plus proche de tes ennemis, mais ce n'est pas mon ami, mais ce n'est pas mon ennemi alors qui est-il donc? je ne sais pas et je ne veux pas savoir, je sais que c'est comme ça et cela me plait, je ne cherche pas plus loin, je suis prise de folie mais je ne suis pas folle au point de me prendre le cerveau... vous imaginez la scène en ce moment même n'est-ce-pas? Pauvre fou que vous êtes... Ah oui et de l'autre coté Il y a cet beauté noir, je vous assure ce bougre pourrait bien m'arracher des frissons tant il est beau, je sais que j'ai une autre personne dans mon cœur, mais je n'arrive pas à lui mettre un nom, ni même un visage, je sais qu'il portait un chapeau identique au mien, enfin un chapeau mais après je ne sais plus trop, est-ce-que mon absence?Est-ce-que le temps aurait ronger ma mémoire? je ne sais pas et je ne veux pas parler de lui, je sais que je l'aime enfin je crois c'est de l'amour vous pensez? -ce que je peux bien mentir vous ne trouvez pas? après je vous laisse seule juge de ce que je pense mais je ne comptais pas vous dire toute la vérité, franchement vous pensez que je peux l'oublier lui?-moi je ne sais pas alors je laisse passer et j'attends de voir et ce que je vois devant moi c'est un homme, un bel homme grand et élancé qui me regarde qui me regarde moi, comme si il cherchait à me connaitre, à savoir quel lien nous unissait, je ne savais pas réellement comment réagir devant cette sombre divinité et ce chien enragé, alors une fois les présentations faites et achevées je me léchais les babines d'impatience le jeux à l'amusement était sur le point de commencer... oh comme nous allions nous amuser..."
Donc la scène était en place, les trois acteurs de cet acte unique pouvaient ainsi s'avancer sur la scène maladroite du jeu, la Douce princesse, mais qui serait le chevalier et qui le prince? Euphoira regarda Ryo alors qu'il se présentait de son simple nom et lui tira la langue avant de se mettre à rire un peu attendant la présentation du beau ténébreux qui fit bien plus longue à venir que prévu. vous vous dites qu'à ce moment là, L'Euphorique demoiselle se mit à douter de l'avoir presque forcé et qu'elle regrettait, allons nous parlons d'Euphoria, aussi une fois que tout fut achever, elle se pencha vers les deux et leur chuchota:

Sensation forte? Maison hantée? Pomme D'amour? Grand roue? Palais des miroirs?
Elle se redressa tout de même pour aller s'approcher de Ryo qui avait oser répondre "nous amuser? Tu plaisantes?"Avant que le bel encor inconnu ne se présente. Ainsi démarche souple, presque volage, elle arriva en face de Ryo, elle sourit un peu et s'approcha de ses lèvres, si proche qu'elle aurait pu les toucher -Oui Euphoria réagit une fois les choses passées presque oublier, mais que voulez-vous elle était concentrée sur le choix de sa prochaine activité, donc elle pouvait pas penser à tout- Si proche de lui, il pouvait sans mal sentir son parfum comme son souffle, elle fit glisser sa main sur la longueur de son bras arrivant à sa main qu'elle se saisit et chuchota"J'ai dit que nous allions nous amuser, alors ne me contredis pas, ose faire encore une fois ce genre d'humour sarcastique et tu t'en mordras les doigts" Une fois paroles prononcé elle lui embrassa le bout du nez et retenant sa main de la sienne, l'entraina jusqu'à Monsieur Godwell.

Une fois arrivée, chien en laisse, euh en main pardon, elle sourit et lui dit avec ce même sourire. lui prenant avec la même simplicité la main, comme si elle voulait qu'ils ne se séparent pas de si tôt tout les droits, pour le coté sentimental, ou pour le coté pratique, elle les avait à sa merci de ce simple contact, mais chut pas le dire. Donc elle arriva devant lui, tout sourire et lui dit sur un ton franc:


C'est trop conventionel Monsieur Godwell et c'est long, trouve autre chose!
Elle ne lui laissa pas réellement temps de réponse qu'elle repartit dans la foule en retenant la main des deux messieurs, se dirigeant vers le palais des glaces, oui oui elle avait fait son choix entretemps, quoi? Euphoria c'est une femme et c'est un génie, elle peut facilement réfléchir à deux chose en même temps, vous aurait-on dit l'inverse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Jeu 2 Déc - 3:10

Tout ça ne m’inspirait rien de bon. Eupho avait décidé de s’amuser et rien ne l’en empêcherait. Pas même moi. Mais ce qui me faisait le plus enragé, c’est qu’elle ait décidé que je m’amuse également ! Mais bordel…Pourquoi je devrais faire ça moi ? pourquoi est-ce que j’avais peur de la contredire ?

Je crois qu’on devrait tous s’avouer une chose. On n’est jamais invincible. Il y a toujours plus fort au dessus. C’est exactement ça ! Je suis le plus fort mais Euphoria est invincible. Je devais donc me tenir tranquille, à mon plus grand désarroi.

J’avais osé lui résister, moi et mes remarques pleines de sarcasme. Je n’y pouvais rien, c’était une habitude~ Mais si ça ne plait pas à Madame. Elle attrapa mon menton pour approcher de prêt ses lèvres des miennes. Drôle de punition diriez vous, mais moi, cela suffisait à me faire rager. Elles procura des menaces enfantines et cela me calma, car, je peux vous le dire, ne prenez pas à la légère ce qu’elle vous dit. Un conseil, juste un conseil.

Le majordome s’était enfin présenté, M.Goodwell. Ouais, un nom de majordome quoi. Mais évidemment la demoiselle n’était pas d’accord. Il fallait plus court. Soit, moi, ce n’était pas mon problème.

Mon "problème" a vrai dire était le programme. Have fun, fun, fun ! Nope! Mais attendez, le pire restait ce qui m’attendait. Le palais des glaces. Le truc à vous en faire perdre la tête. Vous connaissez ? le labyrinthe avec des vitres transparentes. Si vous y allez trop vite, vous risqueriez de vous faire très mal. Et je vous assure, vous sortez pas de la dedans sans bleus ! C’est ou vous y passez la journée ou vous vous cognez pour sortir. Traduction, l’horreur. Moi et la patience, ça fait deux.

Pourtant, je n’avais pas d’autre choix que des les suivre. De toute façon, j’étais traîné par la folle. Le pauvre M. Goodwell aussi d’ailleurs. Elle nous embarqua là-dedans.
Bizarrement, on passa devant la caisse du manège quand le gardien nous réclama notre du. Même ici, rien n’est gratuit. Enfin, pour moi, si~

« Excusez moi, mais c’est deux sous par personne ! »

Je lui lançai un regard meurtrier. Je sortis mon flingue et lui posai sur sa tempe, suivit d’un rire machiavélique mais aussi d’agacement.

« Moi ? Payez ? tu m’as bien regardé ? Estime toi déjà heureux que j’entre dans ton attraction pourri ! »

J’étais énervé, tellement d’ailleurs que j’ai bien failli appuyer sur la détente. Voir sa tête explosée et les murs de sa cage de merde tachée de son sang. Ah..le bonheur. Il était terrorisé, ce qui me fit sourire. Pauvre mec..

« c’est bon ! vous…vous pouvez passé ! »

Je baissais l’arme et la rangeai en grognant un : « ouais, merci »

Je soupirai un grand coup. Entrer la dedans…l’horreur…je serrais les poings et me renfermai encore plus sur moi-même. Laissant le noir m’envahir. Encore du noir. Plus de noir. Et vous que pensez vous de ce majordome ? il est blanc ou noir ? Disons gris…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Sam 4 Déc - 7:02

M.Goodwell, trop conventionnel? Trop long? Comment osait-elle critiquer son nom de la sorte?! Cela le ... Cela le... en fait, cela ne lui faisait absolument rien. Il ne savait pas pourquoi, mais il ne lui en voulait pas, cela ne le dérangeait pas. Comme si c'était une habitude. Trouvez autre chose? Mais quoi? D'aussi loin qu'il se souvienne, il avait toujours porté ce nom. Et après tout, si elle voulait l'appeler autrement, qu'elle le fasse! Cela ne changeait rien.

Perdu dans ces pensées, il ne c'était pas rendu compte qu'elle l'avait entraîné avec l'autre homme jusqu'au palais des glaces. Ainsi, nous allons nous amuser a nous perdre. Le majordome n'y avait jamais mis les pieds, mais il savait comment c'était à l'intérieur. Plein de miroir partout, idéal pour s'égarer. Ils allait entrain quand le forain les interpella, leur demandant de payer. M.Goodwell allait s'exécuter, quand Ryo dégaina son arme et menaça le forain. Celui, surpris, mais surtout terrifié, bégaya quelques mot et les laissa passer. Quel manque de classe et de politesse! Mais cette scène arracha un sourire au majordome. Depuis qu'il se trouvait ici, il se sentait différent. Il était souvent pensif, il laisser ses émotions s'exprimer davantage, il se délectait même du malheur des autres. Mais il mettait sa sur le compte de son arriver récente. Il était encore perdu.

Ils entrèrent dans l'attraction. Devant eux s'étendaient des dizaines, des centaines de vitres translucides, parfaites, propres a l'extrême. Enfin c'est ce que se disait M.Goodwell. Il n'arrivait pas a les voir. Elles étaient d'une telle perfection qu'il était presque impossible de les voir à l'oeil nu. Un voile de fumé recouvrait le sol, de façon à masquer le bas des vitres, qui permettait à ceux qui baissait les yeux de s'orienter.

Trouver autre chose? Hé bien... je ne sais pas. Appelez-moi comme bon vous semblera. Je m'en contenterai.

Le majordome fixait la vitre face a lui. En fait, il ne savait pas si il y avait une paroi de verre devant lui, mais il le supposait. Il dévisageait cette paroi, presque comme si elle allait lui répondre. Il quitta soudain ses pensées en se rendant compte qu'il souriait. Non pas de la façon dont ils étaient rentré, non. Mais il s'amusait. Oui, il trouvait cette journée très divertissant. Et tout cela allait continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Ven 21 Jan - 12:40

Le jeu pouvait enfin commencer dans ce manège, ce palais de cristal qu'elle aimait tant, elle laissa un sourire assez énigmatique et lourds de malice étirer ses lèvres roses et suivit le gentil et délicat chien noir dans vers le guichet qui fit une fois de plus son cinéma, elle soupira et l'écoute. Il était là à dégainer son arme fièrement en menaçant avec beaucoup de méchanceté ce pauvre commerçant qui faisait sans doute son boulet, ce pauvre homme qui devait avoir l'habitude de se faire avoir par les jeune gens dans leur genre. Euphoria se mit à rire et passa aussi devant le vendeur, elle sortit une pièce d'or pure et la glissa sur la table en passant la main au travers de sa vitre de protection pour lui caresser les cheveux sur le sommet de la tête. Je ne sais pas réellement ce qui fut le plus drôle pour elle, la tête quand il vit le morceau d'or ou la tête quand il sentit la main de la demoiselle dans ses cheveux déjà bien en bataille. Elle lui dit un simple « on le pardonne parce qu'il est mignon quand il joue les méchants » et le suivit en sifflotant, savant pertinemment que le majordome suivait le pas.

C'est d'ailleurs la voix de ce jeune homme bien sérieux qui la fit se retourner d'un air vraiment outrée, elle l'écouta lui dire qu'il pouvait avoir tout les prénoms ou surnom du monde, qu'il pouvait prendre n'importe quel nom, celui qu'elle voulait. Je ne vous cacherais pas que nous parlons à Euphoria alors la pluie de prénom qu'elle inventa en une fraction de seconde fut vraiment des plus indécents aux plus dévalorisant, unique. Elle soupira et se contenta de lui répondre.

D'accord Je voulais jute ton prénom pour qu'on soit un peu plus proche... Butler.

Ils se retrouvèrent enfin à l'entrée de ce grand jeu, le sourire vous vous souvenez ce sourire affreusement énigmatique, s'étira d'avantage, à la limite de réel, elle soupira et passa devant Ryo pour que les deux hommes se retrouvent enfin devant elle, elle posa sa main sur le visage de Ryo, caressant doucement la ligne de sa mâchoire sans pudeur en dessinant son menton puis sa gorge et chuchota pour les deux en regardant l'un puis l'autre:

C'est maintenant que le jeu va vraiment commencer....

Elle claqua des doigts et un bandeau vint se poser sur les yeux de Ryo, elle sourit et s'approcha document du majordome, son pas était lent et son regard ne voulait pas quitter le sien, dans un silence dans nom, elle fit sortir un ruban de son décolleté et sourit, de la soie rouge, en position à la soie noir des yeux de Ryo, elle passa lentement ses mains autour du cou du majordome, dans un soupire et murmura un simple « baisez-vous » alors qu'elle était entrain de lui bander les yeux. Puis elle se recula de lui, les laissant sans repère et ajouta:

je vous en pris commencer le jeu c'est de me retrouver dans le centre du manège... je vous attend.

Et elle partit en riant laissant à chacun deux obstacle, deux étape qu'ils devront réussir (Imaginez le premier, sachant qu'il doit avoir un lien avec vous et avec moi, un souvenir ou une anecdote, je ne sais qu'elle idée loufoque je pourrais faire qui vous dérangerez surement, je vous donnerais le deuxième dans mon prochain poste mes amours) Elle sourit se demandant qui arriverait en premier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   Dim 23 Jan - 0:30

Je me demandais jusqu’ou irait ce jeu… Je devais le reconnaitre, j’étais anxieux. Qu’allait-il nous arriver là-dedans ? J’observais tout autour de moi, cherchant des repères. Cachant mon affolement le plus possible. J’avais envie de crier, de partir a pleines jambes, de m’échapper de cet enfer pour moi. Car ce qui n’est pas l’enfer pour les autres l’est pour moi. Comment est-ce qu’ils peuvent s’amuser là-dedans ? C’est impossible !!!

Tout ce que je vous dis la, c’est ce qui se passait dans ma tête évidemment. Je ne laissais rien paraitre de plus que l’agacement a l’extérieur. Je lançai tout de même un regard au dénommé Butler. Mouai, ça sonne bien, mais bon, ça revient encore a cette pitoyable impression de majordome. Un majordome…j’en aimerais bien un moi~ Mais ce n’est pas le moment de penser à ça !

Je continuais de respirer pour me calmer, lançant des regards noirs a Euphoria qui savourait à l’avance sa victoire. Horriiiiible…. Je me mordis la lèvre inférieure, ce que ça pouvait m’énerver son petit jeu ! Puis ce fut le noir… Je ne voyais plus rien, qu’est-ce que c’était que ce bordel ?! Du tissu ?! Un bandeau, elle me bandait les yeux… Mais… je ne vais plus rien voir ! Bravo Ryo, quelle perspicacité ! Raaaaah…

Je soupirai de détresse…moi, le chef des Dark-Dog, obligé de subir les caprices d’une folle ! et de la divertir en jouant avec elle ! Mais moi, je ne m’amusais pas du tout !!!
J’avançai, hésitant. Plus vite je mettrais fin a cette farce ridicule, mieux ça sera ! c’est parti.
Je fis quelques pas en avant, ouvrant mes sens, cherchant des repères. Et merde, j’aurais du apercevoir ces vitres !!

J’avançai encore, le plus calmement possible jusqu'à ce que la pire chose que j’eus redouté arrive…

*paf*

Une sorte de tension ou plutôt d’aura apparut autour de moi. La, j’étais sur le point de péter un câble. Mais étrangement, je me contins. Je n’en pouvais plus. C’était trop d’humiliation. Mais bon, je respirai un grand coup, fit un pas en arrière et me dirigeai vers la gauche, sentant un petit courant d’air. Je me mis donc a avancer par la après de m’être décalé.

*paf*

Je serrais les poings, de plus en plus énervé. La, ça devenait trop trop trop…Je pensais a Euphoria, qui devenait bien se foutre de ma gueule dans son miroir…
Je marmonnai :

« Putain, putain, putain… »

Puis je me mis a rire, a rire comme un fou! Nan, c’est pas comme ça que tu m’auras Eupho ! Tu vas voir, je vais réussir ! Puis cette phrase qui effleura pendant quelques secondes ma pensée me rappela vaguement quelque chose. Oui…

Un jour, que j’étais dans ma chambre a ruminer mes plans diaboliquement diaboliques, la douce Euphoria était rentré par mon miroir…simple visite de courtoisie ou tout simplement amusement pour briser l’ennui. Aucune idée, je me souviens juste que nous avions échangé quelques mots, comme a mon habitude, je lui parlais avec supériorité, arrogance, toujours sur de moi. Elle avait réussi et m’avait caressé la tête comme a un enfant, et je lui avait crié : « je vais réussir ! » Elle avait encore rit et avait filé par le miroir, entrée et sortie. Tentant de la suivre, je m’étais pris la glace dans la figure. Et par énervement, je l’eus brisé.

Ce souvenir provoqua en moi une sensation étonnante. C’était donc ça le jeu ? Je mis mes mains devant moi. Ces fichus vitres. J’avais beau les longer, aucune sortie. « saleté… »
Enervé, je lui criai, assez fort, espérant qu’elle m’entende.

« Euphoria ! Je vais réussir !!!! »

Puis ma main contre la vitre s’enfonça, comme si la matière devenait liquide. Je..je passais au travers ?! Mon corps suivit le mouvement et je traversais l’obstacle. Je vois…je comprends enfin ce qu’elle a voulu dire. Je soupirai de soulagement, me retrouvant de l’autre côté . Je me relevai, je ne voyais toujours rien et cherchais désespérément un repère auquel je puisse me raccrocher. Je dénicha finalement quelque chose. Je grognai a l’idée que le jeu doive continuer. J’avançai prudemment.

Et puis avoue Ryo, si tu le voulais tu l’enlèverais ce bandeau…alors pourquoi tu le gardes ? –La ferme !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un majordome dans le manège [PV Ryo / Euphoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ :: Les Archives D'Alice's Game version 1.0 ♥-