FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rutledge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rutledge   Ven 31 Aoû - 7:10

Rutledge
Il attend. Autour de lui, le soleil tacheté de lumière la terre douce sous les orangers, dore sa fourrure rousse et capte de furtives lueurs dans les yeux jaunes. Il attend là, dans le verger, depuis l'aube, prêt à patienter jusqu'au crépuscule si nécessaire. Il ne lui faut qu'une seule personne, mais une seule, et il ne doit pas y avoir d'autres humains dans les parages, qui risquent de témoigner. Il est si fatigué. Enfin, la porte s'ouvre. Une vague de tension traverse le corps du chat, faisant frémir sa longue queue et vibrer ses moustaches. Ses oreilles soyeuses se dressent quand il aperçoit la silhouette émerger de cette immense bâtisse. C'est la plus jeune, la plus petite mais la plus dangereuse..Alice



«Promets-seulement ce que vous êtes prêt à livrer. Que je suis destiné à la bataille avec la Reine Rouge.
L'issue est incertaine.







© Chafouin. Ellie

Revenir en haut Aller en bas
Jabber
Invité



MessageSujet: Re: Rutledge   Jeu 27 Sep - 9:28

Hellow ^^
Voici les dernières nouvelles ♥

RUTLEDGE
L’hospice Madness
LES NEWS DU 27/09/2012

Quoi ? quoi !!! Je suis le conteur, le diseur de la bonne aventure et vous voulez connaître surement la suite de cette histoire, sales indiscrets ? c'est ça hein !!! héhéhé, pauvres inconscients ! je vais tous vous buter, votre sang va gicler jusqu'au plafond...Vous ne le savez pas encore, mais vous êtes déjà moooooooooorts !! Mais ta curiosité, rpgiste est légitime. Je suis le diseur, je suis mystérieux. Tu veux savoir ce qui se passe à RUTLEDGE ; bien. C'est normal. Voici les dernières informations : J'entendis sa voix pour la première fois un après-midi d'hiver. J'étais monté jusqu'au cimetière du village. Les vacances de Noël étaient sur le point de s'achever, et les réunions familiales m'exaspéraient. Je n'avais pas croisé âme qui vive sur le chemin. Une fine couche de neige le recouvrait, ou se lisait les empreintes des oiseaux dont les cris traversaient à présent le ciel. Je savais l'endroit fermé à cette heure, mais j'aimais la vue privilégiée qu'offrait la grande demeure Rutledge. Elle se trouvait à flanc entre deux montagnes, face au village, mais légèrement en retrait. Il faut chercher un promontoire comme celui du cimetière pour admirer la grande bâtisse. Appuyé contre un mur, je suivais distraitement du regard une fenêtre quand un chant s'éleva...Mon cœur bondit. La voix, extrêmement fragile, cristalline, venait de l'autre coté du mur. Saisi d'étonnement, je tendis l'oreille et écoutai la mélodie funèbre. La voix, féminine, provenait bien de l'intérieur de l'enceinte. Un frisson remonta le long de ma colonne vertébrale tandis que j'essayais de déchiffrer les paroles.

Sun was hiding into the clouds
Black Birds flew over the graveyard
I was feeling half dead inside
Without knowing you were half alive

-Il y a quelqu'un ? demandai-je à voix haute pour me donner du courage
Juste à ce moment, la chanson lugubre s'interrompit. Poussé par la curiosité, je courus jusqu'à la grille. Peine perdue : de là, il m'était impossible de continuer...Le silence. Seule la rumeur sourde du vent me répondit. Le rideau épais de la nuit commençait à tomber. Partagé entre fascination et perplexité, je choisis de rentrer à la maison. J'entamai la descente lentement, en prenant soin de ne pas glisser sur la neige gelée. J'aurai pu croire que ce cantique spectral n'était qu'une hallucination passagère si le chant n'avais pas repris alors que je m'éloignais d'une trentaine de mètres. Grâce au vent peut-être qui facilitait la propagation du son, j'entendis la voix fragile très clairement. Elle chantait à présent des notes plus basses et plus âpres, comme pour imiter un homme.Je dévalai le chemin, au risque de déraper et de dégringoler au bas de la falaise, et ne m'arrêtai qu'aux premières maisons du village. En répétant inlassablement le nom " ALICE ALICE ALICE "
Why are you the only one Alice?
Or you are Alice
Who are we for you Alice?



ÉLU MEILLEUR PREDEF


|| ▬ Petit prince charmant de l'outre tombe ▬
► Délerium ||

C'est un enfant rêveur aimant les contes de fées, voyage avec sa mère Ofelia, enceinte et de constitution fragile. Celle-ci est partie rejoindre son mari, le tyrannique et sanguinaire Cho-Li de l'armée coréenne, qui a pour tâche d'éliminer la résistance. La nuit de son arrivée, il fait la connaissance d'un insecte qu'il prend pour une fée. Et découvre au cœur d'un labyrinthe voisin de sa nouvelle maison un faune inquiétant. Il lui révèle qu'il est un prince du monde souterrain et égaré sur la Terre. Pour en être certain et afin qu'il retrouve ses vrais parents, le jeune prince doit impérativement sacrifier un innocent. Guidé par la bonne fée, il accompli sa mission et tua la mère et l'enfant. Fou de rage, fou de colère le sanguinaire ordonna qu'on tue le jeune prince. Mais celui-ci était déjà loin très loin dans son royaume...entouré de sa nouvelle famille. Le tyrannique Cho-Li impuissant, ordonna que l'on enferme son fils dans le pire endroit sur terre. Rutledge. Afin que le monstre qu'il est devenu ne puisse jamais en sortir.






(c) Rutledge ( chafouie Ellie )
Revenir en haut Aller en bas
Amph
Invité



MessageSujet: Re: Rutledge   Lun 12 Nov - 17:29

Bonjour ^^

Voici quelques changements au forum Wink


AUDELANGE
Je suis malade, tu sais ce n’était pas si dur, je le vivais plutôt bien, je l’avais accepté et puis tu es entré dans ma vie. J’ai peur de ne plus être avec toi.


LES NOUVEAUTÉS DU CENTRE

Nouvelle version de Audelange • Nouvel Admin " Chorley silverstone •
HistoireRèglementGroupesPosts Vacants
Ce jour là, il se dirige vers la porte principale, monte les marches de pierre, et essaie de tirer sur la lourde poignée en bronze. La porte est verrouillée-probablement aussi barricadée. A coté de la porte il y a une sonnette à poignée d'autrefois, ornée d'un visage, le visage d'un saint aux yeux fermés. Il tire sur la sonnette, et ne réussit qu'à provoquer une averse de rouille ; il tire dessus une deuxième fois, plus fort, et il entend un son métallique quelque part dans le bâtiment, un tintement qui se prolonge encore et encore, comme quelqu'un agitant frénétiquement une sonnette à manche. Il fait un pas en arrière et patiente. Enfin, la porte s'ouvre...BIENVENUE DANS LE CENTRE D'INTERNEMENT DE AUDELANGE




Amicalement Amph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rutledge   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rutledge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ ::  :: Partenaire particulier... :: Nos adorables partenaires-