FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort ? La vie après la mort ? Encore une éternité ! Pourquoi la mort est aussi cruelle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La mort ? La vie après la mort ? Encore une éternité ! Pourquoi la mort est aussi cruelle ...   Lun 5 Déc - 6:10

Aanyel était dans son petit appartement, il était seul, bien évidemment, comme toujours. Il était couché sur son lit, il fixait le plafond depuis une heure. Il attendait le bon momemnt pour prendre la seringue posée sur sa table de chevet et s'injecter le poison qui mettrait fin à son existence minable. Il regarda la dite seringue, un liquide fluorescent bleu y attendait d'être utilisé. Il avait ses écouteurs, qui jouaient sa toune préférée, il ne voulait plus vivre, plus être seul. Il se releva, remonta sa manche, attrapa la seringue et la planta dans son bras, il s'injecta le poison qui commença immédiatement à lui brûler le bras. Il le sentait maintenant qui circulait en détruisant ses globules, s'attaquant à son système sanguin, à son système immunitaire, qui détruisait également ses vaisseaux capilaires, ses muscles, ses nerfs et qui rongerait ses os, jusqu'à ce qu'il ne reste plus de lui qu'un semblant de corps détruit. Il sentait sa température baisser rapidement, son bras commençait à trembler, il voyait ses veines qui semblaient être sur le point d'exploser. Il était condamné, il allait expier ses crimes pour l'éternité en enfer, c'était toujours mieux que de passer une éternité sur terre, seul et sans raison d'exister ...

Il hurla alors que la douleur atteignit un pic, son coeur pompa de nouveau, une nouvelle vague de douleur le submergea, il hurla de nouveau en se tortillant sur le lit. Il sentait que son corps, sa mutation, tentait de le guérir, mais cela n'arriverait pas cette fois, il allait mourir dans une agonie horrible, mais il allait enfin mourir. il allait enfin être en paix. Pourtant, la douleur continua de le tenailler, il se convulsait alors qu'il sentait son corps être dévoré de l'intérieur, son sang bouillait dans ses veines et faisait fondre son corps de l'intérieur. Il mourait. Il se mit alors à rire, sans pouvoir se contrôler, il allait triompher de l'immortalité, il se croyait malheureusement invincible, il avait réussit à vaincre sa malédiction, il POUVAIT mourir ! sa vue s'embrouilla à cause des larmes de joies qu'il ne pouvait retenir. Puis la douleur commença à se dissiper, il pouvait maintenant respirer par saccades, mais chaque respiration le faisait mourir un peu plus, chaque battement de corps l'approchait de sa fin. Il commença alors à perdre la vue, un voil noir était tombé sur ses yeux, il sentait maintenant son corps tout engourdit, il n'arrivait presque plus à bouger, le poison avait dû agir dans son cerveau pour détruire ses fonctions vitales, il était maintenant paralysé. Il avait oublié à quel point il était agréable de mourir !


Il vit alors un petit point de lumière avancer vers lui, puis il distingua une silhouette dans la lumière, ce n'était pas une forme angélique comme certains pouvaient le croire, mais une masse sombre, un manteau de ténèbres serpentant autour d'une silhouette noire et squelettique. La faucheuse, cette bonne vieille sorcière. Il la regarda en lui souriant. Peut-être que cette fois, elle finirait son travail une fois pour toutes !
Elle arrêta devant lui et le dévisagea, il ne voyait que ses yeux noirs briller sous sa lourde capuche noire. Puis elle lève lentement une main griffue vers son visage et elle émit un son strident, un hurlement aigüe qui résonne dans le crâne d'Aanyel, lui faisant presque éclater la tête. Il se mets lui aussi à hurler et un flash l'aveugle, il ouvre enfin les yeux et il voit un ciel rouge, un magnifique coucher de soleil ! Il met quelques secondes à se situer, il est couché sur le dos et il commence à ressentir des sensations, l'engourdissement commence à se dissiper. Il se rend compte qu'il est couché dans l'herbe. Il bouge avec difficulté mais il ne souffre plus lorsqu'il respire. Est-ce qu'il est enfin mort, il ne ressent rien, aucune douleur. Il regarde autour de lui et distingue des pierres tombales, il est dans un cimetière ? Mais que fou t-il dans un endroit comme ça. Oh, à moins qu'il n'est qu'un esprit qui est revenu de l'au-delà ... Il arrive à se redresser et regarde la pierre tombale sur laquelle il est couché, il était sûr d'y trouver son nom. Il lit la pierre tombale.

- Aaykanah, Orpheline
Cette pauvre petite
sera éternellement
une petite fleur...


Mais alors s'il n'était pas encore mort, où pouvait-il bien se trouver ?! Il se rappellait seulement son suicide, dans sa chambre. Mais alors comment avait-il pu se retrouver au beau milieu d'un cimetière s'il n'était pas mort. Mais alors, si il était encore vivant, cela voulait dire qu'il n'avait pas réussit à se débarasser de sa malédiction, il vivrait toujours et guérirait pour l'éternité, il ne pouvait plus mourir, alors il ne pouvait rien y faire, il était condamné à passer une éternité sur terre, errant sans but, insensible, solitaire et incapable de trouver un peu de chaleur dans ce vatse monde froid. Soudain, il se rendit compte qu'il ne pourraît peut-être jamais mourir, il ne connaîtrait jamais la mort, la fin, le néant ... Il allait errer éternellement sans but, sans goût de vivre, quel enfer !

Il frappa la pierre tombale, maudissant son destin cruel, sa malédiction et la mort. Il se rendit compte alors qu'il était observé, il se retourna et vit une femme, qui se tenait non loin, elle semblait méfiante.
Revenir en haut Aller en bas
 

La mort ? La vie après la mort ? Encore une éternité ! Pourquoi la mort est aussi cruelle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ :: Les Archives D'Alice's Game version 1.0 ♥ :: Fiches.-