FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]   Ven 28 Oct - 9:49

Douce, douce petite brebis se promenant sans buts. Errante, elle cherchait à raviver son goût pour le plaisir. Ses jouets n'étant plus amusant, la petite fille prit donc la sage décision de quitter sa demeure pour trouver un objet à son goût. Mais bien que cette promenade fût un brin amusant, elle se lassa rapidement...

Jolie, Jolie. Sublime est cette femme au visage d'une enfant. D'un geste las mais gracieux, elle se laissa reposer sur la pierre froide qui crachait l'eau. Où était-elle? Que cela importait. Ce qui importait était qu'elle se retrouvait seule, à nouveau, avec l'ennui qui était son ennemi. Un nouvel endroit? Peut-être, la population ne cessait de croire, peut-être en était-ce de même pour cet univers? Quel endroit vide était-ce tout de même!

La maîtresse du cirque se retourna, observant son reflet troublé par la cascade. Ses yeux brillaient d'une malignité enfantine. Ses petites lèvres rosées et son teint pâle lui donnaient l'attribut d'une poupée de porcelaine. Mais quel esprit tordu se cachait derrière cette apparence! Elle repensa un moment au cirque... Il semblait si déserté ces derniers temps! Les plaisirs s'étaient fait rares et Jolie devenait folle d'ennui.

Ainsi perdue dans ses pensées, la milady ne se rendit point compte que le décors se mouvait et que tout se transformait. Le sol était recouvert d'un vert tendre que l'on retrouve que dans les oeuvres rococo. Le ciel était d'une étrange couleur sombre. Des fleurs recouvraient la pierre des murs et de la fontaine, alors que la dalle au sol semblait être fait d'ossements... étaient-ils humains? L'endroit semblait être tordu entre le magnifique et l'horreur. Était-ce un reflet de son esprit? Lorsqu'elle releva la tête elle vit ce nouveau décors et un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Le décors semblait changer au moindre clignement des yeux. Ah.... Complexe et indéchiffrable était l'esprit de Jolie. Mais elle retrouvait enfin son plaisir, sa folie.

Vêtue de l'une de ses légères tenues au style victorien, Jolie avait opté pour un corset blanc, qui retenait une poitrine saine et blanche et qui était décoré de petites bouclettes roses, qui se mariaient avec la couleur de sa jupe. De longs bas lui atteignant les genoux, étaient attachés par une jarretelle. Pour couronner le tout, un petit chapeau d'un bleu pastel décoraient sa chevelure rehaussée.

En un tel endroit, le petit chaperon s'était-elle jetée dans la gueule du loup?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]   Dim 30 Oct - 6:56

Le loup s’ennuie. On dit qu’il cherche un amusement. Ou plutôt quelque chose qu’il a perdu auparavant. Et qu’il aimerait récupérer. Il est possessif. Tout ce qu’il a touché lui appartient. Il aimerait que ça se passe ainsi. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Certaines de ses précieuses brebis osent se rebeller. Elles ne veulent pas lui appartenir. Alors le loup souffre, comme un enfant privé de ses jouets. Il aimerait tellement jouer avec. Mais les jouets s’en vont et certains sont joués par d’autres. Alors il agit, dissipe le malentendu et récupère ses biens.

Le loup est orgueilleux, il n’a peur de rien. Peut-être de son ombre. Et encore ! *rires* Il ne sait plus vraiment ou il est, peut-être est-il perdu, qui sait. Dans les profondeurs de Wonderland, les ténèbres ont su l’engloutir et l’aveugler pour de bon. Il cherche sa louve dans tout ses périples de souffrance. L’impur du toucher et la pureté du désir achève le loup dans ses plus beaux espoirs de démence.

Le loup cherche refuge le temps de se reposer après tant d’acharnement. Epris de déchéance, il a besoin de fermer les yeux une dernière fois avant de rentrer. Il se dirige vers un lieu encore pour lui interdit. Il n’a jamais mit les pieds encore dans cet endroit.

    Une fontaine.


La fontaine aux milles visages. Elle prends l’apparence du reflet de ton âme. Il voulait voir si son cœur reflétait encore quelque chose, si son âme n’était pas si noir. Il voulait voir le triste spectacle de sa descente aux enfers. Il resta sur le pas de l’entrée. Une odeur particulière, singulière. Il la connaissait. Il la connaissait. C’était …

… Cette femme aux allures enfantines, cette brebis si précieuse, ce joyau éternel. Cette rage si douce. Jolie. La maitresse du cirque. Celle qu’il avait toujours eu envie de posséder. Il avait peut-être bien réussi. Mais c’est comme le vent. Ça se frotte contre vous et ça vous file entre les doigts.

    Un soupire.


Il reste sur le pas de l’entrée, immobile. Il observait le paysage de la fontaine. Une aura malsaine s’y dégageaient. Les fleurs. Les rires aux loin comme bruits de fonds. Cette aspect tellement clean que ça en est morbide. Cela refletait parfaitement Jolie.

    Un sourire arrogant.


Il avance. Le sol tremble. Les décors se remoulent tout doucement. Les fleurs fanent une a une. Le matériau de la fontaine devient sale et rongé. L’eau devient d’abord boueuse avant de se transformer en sang. L’odeur de l’hémoglobine est si forte qu’elle en est nauséabonde. Des cadavres d’animaux reposaient entre les fleurs mortes.

Le loup se montra devant sa brebis, affichant un large sourire de satisfaction, masquant son dégout pour son propre reflet.

« Jolie. Comme ça faisait longtemps. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]   Dim 30 Oct - 13:43

La maîtresse du cirque s'amusait à regarder le décors se mouvoir d'un œil distant, un énigmatique sourire sur les lèvres. Que se déroulait derrière le rideau de ses yeux? Quel en était le spectacle? Toujours aussi absente, elle avait trempée son doigt dans cette eau étrangement claire, brouillant du coup, la surface. Elle ricanait seule, observant intérieurement le spectacle de sa folie.

Une nouvelle odeur se mêlait à la douce et sucrée arôme qui provenait des fleurs et de cette gamine. Pas un pas fut entendu. L'esprit perturbé était trop concentré par sa propre folie qu'il en avait oublié ses sens. Sombre, sombre et morbide devenait cet endroit, l'odeur se transformait, mais la maîtresse n'en fit rien. Assise et dos au loup, elle était presque vulnérable. Elle ricanait encore. L'avait-elle reconnue? Savait-elle qu'il était là? L'ignorait-elle?

«Oh?»

Ce n'était qu'un son, souffle, un murmure. Revenait-elle à la réalité? Il semblerait que si. Elle ressortit son doigt de ce liquide épais et collant. Quelques gouttes écarlates tombèrent. Ses lèvres s'entrouvrirent et laissèrent passer ce doigt salit et en ressortit propre. Un rictus se dessinait sur ses lèvres. La voix résonnait depuis un bon moment entre ses oreilles. Elle se retourna enfin, les jambes croisées, un teint légèrement plus foncée sur les lèvres causé par le liquide qu'elle avait avalée, elle faisait à présent face au loup avec cet éternel et étrange sourire sur les lèvres. Un ricanement s'étouffait à nouveau dans sa gorge.

«Ryo, Ryo, Ryo...»

Elle se releva, frottant ses deux mains blanches entre elles, essuyant la poussière de la dalle. Chaque pas résonnaient et brisaient par instant le silence de l'endroit. Elle s'approchait du loup, cette étincelle dans les yeux.

La gamine retrouvait un jouet convoité. La brebis devenait-elle elle aussi louve? Prête à bondir sur sa proie?

Un doigt fin passa sur l'épaule de l'homme et elle en fit le tour.

«Vous aurais-je manqué? Ou bien est-ce que votre orgueil de chef vous empêcherait de l'avouer?»

Avait-elle dit en riant à nouveau. Elle se retrouva face à lui et le regardait directement dans les yeux. Au premier clignement des yeux, la poupée s'était retournée puis regardait les alentours. Morbide, morbide morbide. Mais cela ne semblait pas déranger la femme. Elle s'avança dans le décors regardant corps et décompositions. Elle passa un doigt sur le mur, essuyant une parcelle de poussière. Une légère moue se dessina sur ses lèvres lorsque la trace se salit à nouveau. Le silence était-il voulu? Que faisait-elle? Voyez-vous, Jolie s'était promise de mettre la main sur son jouet. Tel le vent, il avait soufflé sur elle puis l'avait laissé seule. Elle qui détestait ne pas pouvoir profiter de son amusement, il avait décidé de lui retirer sa folie et l'avait laissée seule avec l'ennui. Arriverait-elle à se venger?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]   Mar 8 Nov - 9:01

Un visage remplis de souvenirs. Sa tendre jolie, trop longtemps qu’il ne l’avait pas vu, qu’il n’avait pas caresser ses formes, trop longtemps qu’il n’avait pas entendu son rire comme déclencheur. Un déclencheur de jeu. Un jeu éternel. Ces deux maitres dans Wonderland se retrouvaient enfin. Ils avaient chacun un désir brulant de victoire. La dernière fois, lui seul était sorti vainqueur du jeu puérile et pervers dans lequel ils s’étaient engagé avec amusement et dépendance.

Un soupire dans le creux de l’oreille, un caresse, un ricanement. Le gloussement d’une femme qui se lèche les dents avec sadisme. Un homme dominant et dominé. Les deux a la fois dans une dance enflammée. Que de souvenirs piquants, que ce soit d’amertume ou d’acidité. Cette rencontre inopinée ne pouvait être que parfaite. Il avait besoin de s’amuser. Et il avait devant lui un joujou pour lui tout seul.

Une opportunité pour se divertir a nouveau qui se présentait devant lui. Il allait la saisir. Ainsi qu’elle, douce femme devenue proie du prédateur. Il la serrait contre lui, il en ferait son quatre heure. C’était décidé, c’était ainsi. Il en avait déjà prêté serment. Jolie devra subir un début de nouvelle partie qui s’annonçait déjà excitante.

Le décors a vomir reflétait malgré cela son âme et on ne peut changer un monstre. Plus n’avait d’importance que la cible qu’il maintenant dans sa ligne de mir. Il aimait jouer et allait le prouver. Et qu’est-ce qui avait de plus amusant dans tout cela ? Quand la proie est en fait un prédateur caché, qu’il faut réussir a faire plier. La demoiselle s’approcha de lui, il la laissait faire humant son parfum qui se dégageait autour d’elle.

«Vous aurais-je manqué? Ou bien est-ce que votre orgueil de chef vous empêcherait de l'avouer?»

Il eut un petit sourire narquois, attrapant ses poignets, la retenant ainsi prisonnière de sa forte poigne. Tout fier et dans un regard rempli de sadisme, il lui répondit :

« Voyons, voyons. Pourquoi ce ne serait pas le cas ? »

Il fit passer ses deux poignets dans sa poigne gauche, serrant a lui faire mal. D’un geste léger, presque tendre, il lui souleva le menton, collant son front au sien, plongeant son regard émeraude dans ses yeux saphir. Il laissa échapper un petit rire sadique avant d’ajouter.

« Oui, tu m’as manqué ma chère. Ta peau et tes lèvres me font toujours aussi frémir. Tu peux en être fière hein.~ Est-ce que tu arriveras a m’échapper cette fois ? Ou c’est dans ton attention de gagner ? Soit raisonnable ma chérie. »

Il n’avait pas été déplacé, juste inévitablement sournois. Il était aller droit au but, sans chercher a faire languir celle dont il avait décidé de dominer, de chasser. Il ne voulait pas la vouvoyer non plus. A quoi cela servait-il de toute façon ? A cacher un désintéressement.

HRP : Désolé pour le retard >.<"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]   Jeu 1 Déc - 6:10

Douce douce bredis, prise au piège par une poigne de fer, elle semblait presque misérable et vulnérable.Un étrange sourire sur les lèvres, elle dardait du regard son opposant. Y prenait-elle plaisir? Probable. Elle ne semblait pas répondre... Poupée devenait-elle muette? Ou voulait-elle garder son jeu secret? Ses poignets coincées, la maîtresse du cirque ne semblait point se plaindre de la douleur qu'elle aurait pu ressentir. Elle s'écarta un moment toujours si silencieuse. Ses dents se laissèrent voir, un rire se déploya de sa gorge et un écho lui répondit en retour. Elle s'avança, dictant ainsi à son opposant de recculer. Un sourd son éclata dans le silence lorsqu'elle le plaqua contre le mur. Imposantes, les mains ne semblaient vouloir lâcher prise, telles des menottes autour des poignets d'un prisonnier. Des légers et fins doigts remontèrent jusqu'à la nuque de ce chef de la secte. Allait-elle l'étrangler? Oserait-elle?

Jolie regardait les veines qui se trouvaient là, elle les observait, inclinant légèrement la tête sur le côté comme curieuse. Ses mains venaient entourer la gorge de son mercenaire alors qu'un doigt ou deux venaient ici et là longer, dans la mesure du possible, les canaux sanguins. La gamine découvrait un nouveau joujou sur lequel elle pourrait s'amuser. Pouvait-elle? Au risque de détruire sa convoitise? Son regard vague, les lèvres tachées par le sang souriaient. Qui n'avait jamais cru Jolie démente? D'un geste brusque, sa tête se déposa sur l'épaule de l'homme, puis son corps se laissa tomber sur celui-ci, telle une poupée de chiffon, elle semblait molle et sans vie. Venait-elle de perdre conscience? Ses lèvres entre ouvertes étaient près de la nuque de Ryo et laissaient son souffle s'échapper entre celles-ci.

Dans cette position, il ne pouvait voir les yeux de la gamine ouverts fixant la nuque de cet homme. Oserait-il bouger? Elle n'eut qu'à ouvrir les lèvres et celles-ci s'emparèrent de la nuque de celui-ci. Ses dents blanches venaient par moments mordiller la nuque. Plus le temps passa, plus les morsures se faisaient insistantes et fortes... Que préparait Jolie?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joli, Joli Chaperon dans la gueule du loup [PV RYO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ :: Les Archives D'Alice's Game version 1.0 ♥ :: RP.-