FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "La mer est ton miroir"~~PV: Ryo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "La mer est ton miroir"~~PV: Ryo   Jeu 22 Sep - 5:23

Le roulement perpétuel des vagues sur le sable réveilla Eilis…Peu à peu, elle ouvrit son bel œil bleu. Une plage se dressait devant elle, un endroit qu’elle ne connaissait vraiment pas. La mer était calme et apaisait la jeune fille. Cette immense étendue d’eau rendue noire à cause de la nuit la calma peu à peu. Puis, le visage fin de la petite Eilis se releva, pour contempler le ciel… Une espèce de nostalgie survint quand elle remarqua cette superbe lune, qui était là, trônant aux milieux des étoiles. Elle allait presque en oublier que, normalement, elle était sensée être morte, d’un « suicide ». A cette simple pensée, ses petites mains se posèrent sur son ventre pour vérifier si elle n’avait pas de blessures ou si le couteau y était toujours planté. Mais elle avait beau toucher, regarder et vérifier, il n’y avait aucune entaille, même pas la plus petite des coupures ou une quelconque tache de sang.

Après cette vérification, la jeune fille se releva avec quelques difficultés. Elle était maintenant debout, le léger vent soufflant sur son visage, faisant voleter les quelques mèche longues de ses cheveux. Elle sentit aussi comme un tissu caresser ses jambes. Eilis tourna la tête presque aussitôt, et elle s’aperçu qu’elle était revêtue d’une robe blanche. Elle était toute simple, mais elle lui allait si bien… Elle n’avait enfin plus à supporter cette camisole et elle était libre de ses mouvements ! Pas comme avant sa mort… C’est alors qu’elle se mit à marcher, encore et encore, son regard se perdant au loin. Elle essayait de trouver quelqu’un ou quelque chose qui puisse l’aider. Mais au bout d’un petit moment, elle voyait bien qu’elle n’arriverait à rien comme ça… Elle s’arrêta brusquement, se sentait horriblement perdue dans un endroit qu’elle ne connaissait pas.

Que faisait-elle ici de toute façon ? Elle n’était pas sensée être enterrée ou brûler, comme tous les morts ? Est-ce que cet endroit était le fameux Paradis dont tout le monde parlait ? Ou peut-être l’enfer ! L’enfer de devoir rester dans l’ignorance, sur une plage sans fin à attendre en vain que quelqu’un vienne nous secourir… Oui, c’était certainement ça… Eilis devait être en enfer ! La fille lâcha un juron, et abandonna toutes résistances. De toute façon elle était perdue, alors pourquoi essayer de lutter dans un endroit inconnu ?… Mais, il n’y avait personne la petite solitaire s’en réjouit… Elle allait enfin pourvoir rêver comme bon lui semble, sans que personne ne l’interrompt ! Après tout, c’était bien pour une fois elle n’avait plus à supporter l’autre tueuse folle furieuse !

Elle s’approcha donc des abimes de la mer, profitant un maximum de ce moment de solitude. Eilis voulait sentir la douce sensation que procuraient les vagues sur ses pieds nus. L’eau caressa sa peau, et la jeune fille remarqua son reflet dans l’eau obscure éclairée par la lune. Elle vit sa peau d’opaline, semblable à celle d’une poupée. Puis sa pupille violette pleine de d’espoir d’être arrivé ici. Et cette tache de tissu noire, recouvrant son autre œil. Dans ce reflet, elle ne se voyait pas uniquement elle, mais elle accompagnée de Chrome… La mer faisait voir à Eilis son vrai visage… Ce visage si angélique et pourtant abimé par la folie du diable. La jeune fille réfléchit à cette pensée, après tout, c’est elle qui s’était faite du mal toute seule. Etait-elle folle ? Ou est-ce Chrome qui lui transmettait cette maladie ? Une vague vient alors briser ce reflet, pour faire réapparaitre une Eilis triste et pensive.

Les sentiments envahissaient tellement ses pensées qu’elle ne vit pas ce mystérieux homme blond au regard d’émeraude qui avançait vers elle…



Dernière édition par Chrome Eilis Lewis le Dim 13 Nov - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La mer est ton miroir"~~PV: Ryo   Lun 26 Sep - 7:07


    « Je me rapproche de toi, tel un serpent puérile. Je siffle une douce mélodie dans ta tête, t’endormant dans mes filets. Je viens hypnotiser tes sens et engourdir tes membres. Dans mes bras tu trembles légèrement. Je glisse et j’ondule contre ta peau. Tu as sans doutes peur, ou bien tu te complais dans mon étreinte. Rien n’est plus beau que cet acte me réchauffant, mais le contraire pour toi car mes lèvres en demeureront a jamais glacées. »


La plage, cette beauté dégradante et dégoutante avait toujours réussi a le repousser. N’accordant son regard qu’a la magnificence de la torture visuelle. Mais ce jour là, tout était bien différent. La nuit avait été dure, les cauchemars avaient envahis le jeune homme. Des songes terrifiants qui vous met le cerveau a l’envers. Rien que d’y penser, il en eut la nausée, comme un enfant ayant peur du noir, comme une phobie laissant des traces. Le choix fut vite fait, il fallait quitter cette pièce, ce lit et ce miroir qui avaient l’air de le fixer comme des démons bien dissimuler. Il lui fallait prendre l’air, commettre quelques atrocités au passage.

    « Allons nous baigner dans le sable fin et s’allonger sur l’eau encore glaciale et salée de leur cadavres. »


Are You Mad ?
I’m not Mad.


On dit que les yeux sont les fantômes de l’âme, et l’eau le reflet de ton cœur. Les ondulations régulières déforment ce miroir abstrait. Et alors tu es condamné a te fixer pour l’éternité pour ne pas lâcher cette réflexion parfaite. Marchant calmement vers la plage, il était serein. Rien n’aurait pu briser son silence. Ses cheveux voguaient au gré du vent. Il aimait sentir les gouttes de leur parfum perler jusqu'à ses narines. Il arriva enfin a la bordure du sable. Il sourit comme un diable en voyant une autre présence. Pourtant aucune envie meurtrière ne surgit. C’était juste une incontrôlable curiosité. Alors il enlève ses chaussures et pose ses pieds vers les grains dorées. Des taches bordeaux longent parfois leur longitude. Il continue de sourire et s’approche de la demoiselle.

Are You Mad ?
I’m not Mad.

A pas de félins, il n’est plus très loin de cette présence féminine. Il regarde les déchets humains flotter a la surface. Cela l’amuse fortement. Toute cette déchéance pourrissante. Au fond de lui, il se demandait bien ce qu’elle faisait là, cette jeunette. Il mit une main sur son épaule, s’appuyant, presque essoufflé. Non, il ne demande l’avis de personne, c’est ainsi. Puis il la retourne vers lui et lui soulève le menton, la scrutant dans tous les détails. Sa peau semblait douce au toucher, et ses lèvres pulpeuses. Un œil était pourtant caché, surement troué. Triste. Pourtant ce détail lui fit penser a Jack, ce qui lui fit échapper un grognement. [Une dédicace a Jacky owo /suicide/]

« M’ouai. Pas mal. »


Il se laissa tomber sur le sable en laissant échapper un rire mesquin. *POUF* Il s’essuya les yeux et les laissa éclater comme deux pierres précieuses. Puis plongea son regard dans le sien, l’air fatigué, lui faisant un croche patte avec un de ses pieds pour qu’elle tombe a son tour sur les grains d’or, taché d’hémoglobine rubis. Il laissa échapper un petit bâillement, lui laissant échapper une larme qui dégringola sur sa jour pâle. Il était d’humeur méchant et joueur, mais d’une étrange tendresse qui ne devrait n’avoir rien a y faire. Les vagues venaient s’échouer pas loin d’eux. Un sourire plaqué aux lèvres, il poursuivit.

« Bah alors ? On fait le vide dans sa tête ? On est toute triiiiste ? »


également moqueur, elle devra le supporter longtemps. Faire mumuse avec les gens, c’est son favori passe temps. Esperons qu’elle se montre docile, ou l’inverse mais qu’elle ne perpétue pas encore son ennui qui lui colle a la peau … comme un malheureux parasite.

Are You Mad ?
Of course I am.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La mer est ton miroir"~~PV: Ryo   Mar 27 Sep - 6:27

Debout, devant ce reflet terrifiant, Eilis ne vit pas cet homme arrivé. La jeune fille sursauta légèrement au contact de sa main sur son épaule. L’inconnu la retourna et lui souleva le menton. La peur se lisait dans l’œil de la jeune fille, et ses membres tremblaient pendant que cet homme aux cheveux d’or la regardait. Les yeux de jades s’arrêtèrent sur sa peau, ses lèvres et son œil caché. L’inconnu émit un drôle de bruit qui surprit Eilis et finit par lâcher le visage de la fille aux cheveux violets.

« M’ouais, pas mal… »


Eilis ne comprenait plus rien. Elle qui pensait être seule, sur une terre qui lui servirait d’enfer, elle se demandait ce que cet homme faisait ici. La femme se tourna vers cet inconnu qui s’asseyait tranquillement sur le sable. Ses cheveux volants aux vents, et ses yeux qui n’arrêtaient pas de la regarder… Elle frémit et, même si la peur était encore présente, ne s’arrêtait pas de le regarder. Peut-être pour lui prouver qu’il ne l’effrayait pas ? Dommage que ses tremblements montrent tout le contraire…

Soudain, avant qu’elle ne puisse réagir, elle sentit que l’homme blond lui faisait un croche-pied, et qu’elle était sur le point de tomber. Mais, bizarrement, elle ne toucha pas le sol… Du moins, pas maintenant. Son corps était entièrement en l’air, ses pieds ne touchaient pas les grains de sable de cette plage. Le silence avait envahi les lieux. Les vagues de la mer étaient en suspension, plus rien ne bougeait. L’inconnu était inerte la fixant encore, mais cette fois si d’un regard vide. Elle regarda autour d’elle, se demandant ce qu’il était en train de se passer. Eilis n’osa pas bouger, et attendit seulement que le temps passe…

Au bout d’un certain moment, la jeune fille se mit à prier pour que tout re-bouge, que tout reprenne vie… Et elle toucha alors brusquement le sol, se tapant la tête la première contre le sable mou. Ses idées se mélangèrent, ainsi que ses personnalités. Chrome se réveilla alors. Enfin, elle pouvait faire ce quelle voulait. Le son des vagues et celui du vent recommençait à se faire entendre… Tout comme la voix du jeune blond…


« Bah alors ? On fait le vide dans sa tête ? On est toute triiiiste ? »


Ne faisant presque pas attention à ce que cet homme venait de dire, son visage se baissa, ses cheveux cachant son autre œil. Seul un léger sourire se fit voir. Chrome fixait une petite tache vermeille qui se trouvait sur le sable. Comme un rubis au milieu de l’or. Un bijou qu’elle ne pouvait s’empêcher d’admirer… Du sang ? Surement… Chrome releva la tête pour essayer de distinguer d’où provenait ce liquide. C’est alors qu’elle remarqua les corps sans vie qui se trouvaient ici et là sur la plage. Son sourire se prononça encore plus, et se regard se dirigea vers celui qui le fixait depuis tout à l’heure.

« Tu te trompes de personne je crois… »


Chrome retourna se délecter de la vue de ses cadavres. Le sang s’échappant de leurs corps inertes. La cruauté de ce monde commençait à lui plaire. Peut-être même trop… Elle s’adressa de nouveau à l’inconnu, son regard se perdant dans cette mer tachée de rouge.

« Magnifique… Tu ne trouves pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La mer est ton miroir"~~PV: Ryo   Sam 8 Oct - 0:51

    « Une odeur délicate parfument l’air. L’air que nous respirons tous les deux. Une fragrance de moisissure. Comme si nous étions les témoins d’une décomposition. Tout était orchestré pour nous flanquer une peur atroce. Mais ce spectacle ne pouvait que me ravir. Moi, prince des ombres. Le cauchemar perpétuel reflétait tous les déchets de Wonderland ou les songes les plus déjantés des plus purs. Dans cette océan infini se noyaient les ratés, les jetés, les mochetés, les peureux, les damnés, les violés … Mais comment oser dépurer une mer aussi seine ? Une honte. Seulement cela. »


Il voulait faire son malin. Ses pupilles brillaient. Ses deux petites émeraudes la fixaient avidement. De temps a autre, il fermait les yeux pour s’imaginer a plusieurs endroits a la fois. Rêveur quelques fois. Philosophe horrifié par Dame Nature. ALICE ! TRAITRESSE !

Le temps est précieux. Mais il semblerait qu’il est presque disparu a Wonderland. Plus rien n’est pareil qu’avant. Là, il s’est arrêté. Tout n’est plus que fantasme et illusion dans ce monde perdu. Ne vous arrêtez pas devant ce stupide cauchemar. Quel royaume de l’ennui. Ou tout jeu amusant doit s’arrêter. Le temps est difficile a maitriser. Et quand un regard se fige sur l’éternité, c’est comme une page qui se tourne …

Sur cette plage de sable fin ou même une brise légère peut déplacer des milliers de grains… Il semblerait que ce matin, quelqu’un osa briser cette tranquillité. Alors qu’il la fixait, Son regard n’était qu’immobile. Il n’y avait aucune sensation. Et quand l’effet disparut … Ses yeux reprirent vie. Son esprit se remit en marche mais aucun souvenir subsistait. Une sensation de froid lui parcourait l’échine.

« Qu’est-ce … que tu viens de faire ? »


Chacun ici, a un pouvoir très différent. Certains sont sadiques, d’autres offensifs, d’autres défensifs et certains bien énervants. Mais ils se sentent. Même si l’anormal règne sur cette contrée, rien n’est dupe. Puis la jeune fille sourit, ce n’était pas le même sourire qu’avant cette sensation glacée. C’était … différent, en plus exquis. Il hocha la tête tendrement, un doigt sur ses lèvres, s’amusant a percer sa chair avec son ongle.

« Toi aussi, tu trouves ce spectacle revigorant ? Cela me fait plaisir que quelqu’un partage ma pensée, pour une fois. »
Il se leva et se rapprocha d’elle, ses jambes engourdis, comme s’il était resté immobile pendant longtemps. Il se rapprocha d’elle en restant a bonne distance. Un sourire restait étiré sur ses lèvres, ça l’amusait beaucoup. Une poupée a double personnalité ? Intéressant. Un vague souvenir lui prit la gorge, il mit une main devant ses yeux, tenant son front comme si la migraine l’attaquait. Tant de victimes de son pouvoir. Tant de cris jouissifs … Tant de guerres dans leurs esprits !

« Tu n’es pas la même que tout a l’heure. Tu es qui ? Vous êtes qui ? »

Il regarda l’horizon.

« Je n’ai pas l’habitude de poser tant de questions. Tu auras le droit de me rendre la pareil. Petite fille. »
Et son rire retentit jusqu'à fait vibrer les vagues rouges et putrides.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La mer est ton miroir"~~PV: Ryo   

Revenir en haut Aller en bas
 

"La mer est ton miroir"~~PV: Ryo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ :: Les Archives D'Alice's Game version 1.0 ♥ :: RP.-