FAQFAQ  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   Dim 11 Sep - 6:09

Je n’arrive pas à bouger. Je ne peux pas bouger. Mais qu’est ce qu’il se passe encore ?! Je... ne sais plus. J’ai mal à la tête et à mon cœur aussi...

« J’étais encore pleine de sang. J’entendis alors un bruit derrière et me retourna vivement. Un homme pointait son arme sur moi. Je ferma alors les yeux, sachant que c’était la fin. J’entendais vaguement ma jumelle qui criait mais je n’ouvris pas les yeux de peur de voir ses larmes. Un coup de feu retentit suivit d’un silence, seulement brisé par le bruit sourd de mon corps tombant au sol. »

Maintenant je me souviens. Je suis morte. Pauvre Amy... On avait promis de toujours être ensemble. Je n’ai même pas pu tenir cette promesse... On se retrouva dans l’au-delà. Enfin, si je suis dans l’au-delà. Où est-ce que je suis ? J’ai faim... Attendez un peu, si j’ai faim, c’est que je suis encore en vie, non ? Dans quelle galère me suis-je encore fourrée... Je bougea un doigt, reprenant peu à peu l’usage de mes mouvement. J’ouvris alors doucement les yeux, m’attendant presque à retrouver la cellule où j’étais. A ma plus grande surprise, il faisait très sombre. Tellement que je mis du temps avant de m’apercevoir que j’étais dans une forêt. Pas très rassurante cette forêt d’ailleurs. J’étais adossée contre un arbre, vêtue de ma robe noire et violette.

« Promenons-nous dans les bois,
Pendant que le loup n’y est pas ~ »


Je me releva, chancelante et m’appuya contre l’arbre. J’étais peut être en enfer, qui sait. Etant donné que j’ai énormément tué, je ne saurais même pas étonnée. M’enfin, ça ne ressemblait pas tellement aux enfers ici... Il y a des arbres morts et la lumière ne passe pas beaucoup. Même si la nuit est mon terrain de jeu, je n’aime pas beaucoup cet endroit... Autant en sortir le plus vite possible dans ce cas. Je me mis alors en marche, essayant d’oublier où je me trouvais, afin de quitter cet endroit le plus vite possible. Cette forêt me semblait... Beaucoup trop vide.


« Si le loup y était,
Il nous mangerait~ »

J’entendis un craquement au dessus de moi et leva la tête. Un grosse branche venait de se briser et tombait sur moi. Je ne pus détacher mon regard bleu violacé de la branche, ni faire le moindre mouvement. Je priais juste pour qu’elle s’arrête. Et là, à quelques centimètres de mon front, elle se figea. Ne me demandez pas comment j’ai fais, moi-même je l’ignore... Mais voilà, je n’ai eut qu’à me déplacer d’un pas et de le vouloir pour qu’elle reprenne sa descente et se briser à l’endroit où je me trouvais il y a quelques secondes.

« Mais puisqu’il n’y est pas,
Il ne nous mangera pas~ »

Déconcertée, je décida de continuer ma route comme si il ne s’était rien passé. Mon principal objectif : savoir où j’étais. Et puis j’ai faim aussi... Je veux manger. Quelque chose de sucré. Un cookiie par exemple. Je vis alors une forme dans le peu du ciel que je pouvais apercevoir. C’était trop gros pour être un oiseau... Un humain ?! C’est impossible ! Mais immobiliser une branche aussi c’est impossible... J’eus plus l’impression que la personne chutait plutôt qu’elle volait d’un coup... Tombait dans ma direction. Je suis un aimant à chute ! Consciente du peu de temps que j’avais, je me concentra et tenta de reproduire mon exploit de tout à l’heure. La personne continuait de tomber, c’était un homme à ce que je voyais... Je finis par réussir, arrêtant l’homme à un mètre du sol...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   Mar 13 Sep - 13:06

Comme à son habitude, il survolait Wonderland alors que le soleil était tombé pour laisser place à un croissant de lune lumineux ainsi qu’à un ciel sombre parsemé de millier de constellations. C’était la nuit. Nuit sombre malgré la faible lumière que dégageait l’astre argenté. Jamais il ne se fatiguait. Il était toujours plus avide, plus avare de ce ciel insaisissable. Il voulait l’avoir, le posséder, le contrôler. Et il l’avait manqué pendant des siècles tant il voulait qu’il soit infini. Mais, peu importe comment le ciel est vaste, un jour, après l’avoir survolé assez longtemps, on commence à voir des choses que nous avons déjà vu, que ce soit sur la plus grosse planète de l’univers ou simplement sur la terre, la chose était la même.

Cependant, dans tout Wonderland, il y avait bien un endroit qu’Arthur Smith n’avait jamais survolé. Ou plutôt devrais-je dire un endroit qu’il n’avait jamais pu survoler. La forêt était de ces endroits étranges qui enlevaient complètement les pouvoirs du Gryphon. Non, pas les pouvoirs de chaque personne pénétrant cet endroit maudit, mais seulement Arthur et personne d’autre. Pourquoi ? Un mystère peut-être. Mais, s’était-il dit, ça fait tellement longtemps de cela… peut-être est-ce que ça a changé.

Arthur était un homme de défit. Il voulait défier cette forêt vieille comme le monde. Mais, étant lui-même vieux comme le monde, qui sait, peut-être que ça serait différent…

    « Alors j’ai foncé, droit sur cette forêt qui m’avait tant rabaissé il y a de cela des années. Je me voyais chaque fois forcé de la contourner, mais pas cette fois. Car cette nuit, ce serait différent, je le savais. Et sachant que j’ai toujours raison, j’allais passer au travers. Et j’ai passé au travers. »


Et à peine eut-il fait un kilomètre à une vitesse folle, que son altitude baissa et il chuta comme tout homme normal doit chuter quand il se retrouve aussi haut dans les airs. Voilà maintenant que le célèbre Gryphon faisait l’expérience d’une chute. Le genre de chute qui vous laisse mort à la fin. Le genre de chute où l’on ne peut pas se sauver et où le simple pouvoir de voler n’existe pas ou, dans le cas d’Arthur, n’existe plus.

Non, sa gorge ne se déploya pas dans un cri de terreur à l’idée de voir sa vie se terminer aussi misérablement. Bien sûr, l’idée de mourir seulement parce qu’il s’était fait un pari à lui-même le choquait énormément, mais même à l’article de la mort, Arthur ne changeait pas ses mauvaises habitudes. Il se bornait donc à croire qu’il avait raison du fait que ce serait différent.

    « Et voilà que vous vous retrouvez perdant parce que effectivement, j’ai eu raison. C’était différent. Différent de la mort. Bien sûr, j’ai dû encaisser plusieurs coups dû aux branches des arbres bloquant mon chemin, mais rien de plus ne grave que ça. Je m’y attendais. Qu’une fois rendu à l’intérieur de la forêt, mes pouvoirs reviendraient et que je pourrais ainsi stopper ma chute. Je le savais, c’est pourquoi j’avais tenté cette expérience sans éprouver le moindre doute. »


En fait, ce n’était pas du tout ça qui l’avait sauvé. Se préparant à l’impact, le Gryphon avait fermé les yeux et pourtant n’avait ressentis aucune douleur. Peut-être que l’impact avait été tellement mortel qu’il n’avait pas eu le temps de ressentir la douleur avant de mourir, s’était-il dit. Mais non, car quand il ouvrit les yeux, le sol se trouvait à un mètre en dessous de lui. Il savait pertinemment que ça ne venait pas de lui, car il devait se concentrer un tant soit peu pour voler et il était complètement incapable de remuer un seul de ses membres. Quand il se retrouva enfin le visage collé au sol, échappant, face à ce brutal impact, un gémissement retentissant dans les bois sombres, il s’abandonna à une séries de jurons. Le pirate ramassa son chapeau, l’épousseta, le remit sur sa tête, toujours en insultant le ciel, s’occupa de dépoussiérer ses vêtement, puis de pousser quelques autres mots blasphématoires avant de prendre un silence, puis d’en prononcer quelques autres avant de se taire complètement et, d’un geste vif, sortir son épée de son fourreau pour le pointer sur la gorge de la fille qui se trouvait alors juste derrière lui. Il la fixait intensément de son regard vert persans. Il faut dire que les gens de la forêt ne sont pas trop recommandables.

Et toi, t’es qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   Mer 14 Sep - 5:51

Je n’y croyais toujours pas. J’ai réussi à sauver la vie de quelqu’un. Moi qui aie l’habitude de l’ôter... J’ai arrêté la chute mortelle d’un homme qui tomba du ciel. Sincèrement, je me demande comment j’ai pus le faire. C’est impossible, un être humain tout à fait ordinaire n’aurait jamais pu effectuer une telle... prouesse, disons. Il ne pourrait pas non plus voler. Mais où est ce que j’ai atterri bon sang?!

Etant plongée dans mes réflexions, je ne me concentrais plus sur mon pouvoir et l’homme venait de tomber à terre, laissant échapper un gémissement, ce qui me ramena à la réalité. Il était aplatit contre le sol, face contre terre. Maintenant que je le regardais mieux, je m’apercevais que l’inconnu ressemblait à un corsaire ou un pirate, quelque chose du genre en tout cas. Enfin, tout en proférant des jurons, il se releva, enleva la poussière de ses vêtements et de son chapeau. Apparemment, il ne m’avait même pas remarqué. Tant mieux, j’aillais pouvoir m’éclipser discrètement afin de reprendre ma route et peut être, trouver quelqu’un qui me semblerait normal et lui demander où je suis.

Je fis un pas en arrière alors que l’inconnu s’arrêta d’un coup de parler. Je crus à ce moment qu’il m’avait repéré, mais non, il recommença avant d’à nouveau se stopper. Je poussa un soupir discret et là, il dégaina son épée pour la pointer sur ma gorge. Je ne broncha pas et me contenta de contempler, indifférente, ses yeux verts qui me fixait intensément. Ses yeux me rappelaient ceux des faucons, perçants.

« Et toi, t’es qui ? »

Qui suis-je ? Celle qui t’a sauvée de la mort, d’une chute mortelle, de la fin de ta vie. Enfin, pas la peine de me remercier. Décidément, je ne suis pas en Angleterre. La plupart des gens sont polis là-bas. Bref, trouvant la position dérangeante, je poussa du doigt l’épée sur la gauche sans aucune difficulté, histoire de dégager mon cou. Je sentais toujours mes couteaux dissimulés dans mes manches, même si je ne me souvenais pas de les avoir rangés. Je ferma les yeux une seconde avant de les rouvrir, un léger sourire étirant mes lèvres rose perle.

« Habituellement, il est d’usage de se présenter avant de demander son nom à quelqu’un. Enfin bon, je me nomme Emy. Emy Blake. Et puis-je connaître le nom de celui dont je viens de sauver la vie ? »

[Pardonne-moi si c'est un peu court, je n'avais pas beaucoup d'inspiration...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   Mar 20 Sep - 11:47

Arthur n’était pas d’un naturel méfiant. Cependant, il savait le devenir quand il se retrouvait dans des lieux reconnus comme étant hostiles. C’est pourquoi il n’avait pas pris de chances et n’avait pas attendu pour diriger la pointe de son épée sur le cou de la jeune femme. On n’était jamais trop prudent dans cette forêt. Oh oui, il avait entendu un nombre incalculable d’histoires à propos des gens habitant cet endroit. La plus part n’étaient pas du genre à offrir des biscuits… enfin… pas le genre de biscuit que vous voudriez manger. C’est donc pourquoi, après que la dame ait délicatement repoussé sa lame, il ne rangea pas cette dernière dans son fourreau. Les femmes sont toutes pareilles. Elles font des beaux yeux pour ensuite pouvoir mieux vous étrangler par la suite.

Et puis il avait ce sentiment étrange. Il le savait, cette femme avait déjà tué auparavant. On ne gagne pas ce genre de regard en jouant au bingo. Arthur voyait clairement cette flamme meurtrière qui s’embrasait au fond de ses yeux. Et il y avait cette odeur. Fine, mais bien présente. Une odeur de fer. Une odeur de sang. Donc autant prendre des précautions et la garder à l’œil.

    «Et la voilà qui osait faire sa prétentieuse devant moi. "Habituellement, il est d’usage de se présenter avant de demander son nom à quelqu’un." Je fais ce que je veux à ce que je sache. Ce n’est certainement pas cette bonne femme de meurtrière qui allait m’apprendre les bonnes manières. Et elle osait ensuite me demander mon nom. Qu’elle aille au diable tiens ! Hors de question que je lui déballe mon nom. Elle n’aura droit qu’à mon surnom et, si elle ne me reconnaît pas, tant pis pour elle. Les gens maintenant sont tellement ignorants, rares sont maintenant ceux qui reconnaissent mon nom. Je vais devoir refaire ma réputation on dirait.»


On m’appelle Gryphon. Tu dois savoir ce que c’est n’est-ce pas ? La créature mi aigle, mi lion qui règne sur le ciel. Mais où avais-je la tête, une personne qui tue des gens sans relâche ne doit pas savoir ça.

Arthur replaça nonchalamment la pointe de son arme sous le menton de la fille. Hors de question de se laisser berner. De plus, sans vouloir l’admettre, le célèbre Gryphon était horriblement mal à l’aise. Ce qu’il désirait le plus au monde pour l’instant, c’était sortir de cette forêt au plus vite.

Saviez vous que si un aigle se pose sur le sol, il est presque assuré de mourir, attaqué par des prédateurs qu’il n’aurait jamais rencontré dans les airs, faisant face au danger de l’inconnu. Arthur était un homme incroyablement maladroit, un fois le pied à terre. C’est pourquoi jamais il ne touchait le sol sauf s’il y avait extrême urgence. Parfois même, même s’il avait l’air de le toucher, il pouvait être à un millimètre du sol terreux qu’il craignait tant. Et de toute façon, quoi qu’il arrive, il pouvait toujours s’envoler à nouveau. Seulement, cette fois, il ne le pouvait pas. Il savait que s’il faisait à peine deux pas, il s’enfargerait dans une racine. C’est pourquoi, étant envahis par ce sentiment de faiblesse fulgurant, il souhaitait s’en aller au plus vite. Cependant, il lui faudrait peut-être d’abord se débarrasser de la fille en premier lieu. Même si sa rapidité et sa fluidité se retrouvaient coupées de moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   Mar 27 Sep - 8:17

Qu’est ce que ce garçon peut m’énerver avec ses airs méfiants ! Je détestais les personnes aussi craintives. Et accessoirement, les peureux, les pleurnichards et ceux qui se croient tout permis. Enfin bon, ceux qui se méfient de moi sont les plus amusants à tuer ~ Je ne pense tout de même pas assassiner cet homme juste pour ça. Quoique... ♥ J’ai plus important à faire, sortir de cet endroit louche par exemple. Pas le temps de m’occuper de lui. Ca doit être la première fois que je pense ça. Il est chanceux ce pirate.

« On m’appelle Gryphon. Tu dois savoir ce que c’est n’est-ce pas ? La créature mi aigle, mi lion qui règne sur le ciel. Mais où avais-je la tête, une personne qui tue des gens sans relâche ne doit pas savoir ça. »

Oups, j’ai été percé à jour. Tant pis ♥. N’empêche, je n’aime vraiment pas comment il me parle. Je m’occuperai de son cas un autre jour. Il avait replacé son épée sous ma gorge alors juste pour m’amuser, j’avançai de quelques centimètres et une goutte de sang perla le long de sa gorge. Aah, cette odeur me fit sourire. Je reculai ensuite et lui tourna le dos. Je décidai également d’ignorer sa dernière remarque, faisant semblant de n’avoir rien entendu. Je souris en pensant que, voler devait être une expérience extraordinaire.

« Gryphon... Quel surnom intéressant. Enfin bon, j’aurai juste une question. Où sommes-nous ? Je ne suis plus en Angleterre ? »

J’avais parlé d’une voix tranquille, sans montrer mon inquiétude. J’adore jouer ! Feindre l’innocence d’un agneau, pour mieux attaquer par derrière. Cependant, certaines personnes arrivent à voir le loup qui se cache derrière ce masque. Ceux qui sont eux-mêmes des loups et ceux qui en ont déjà rencontré. Donc « Gryphon » -je me doute que ce n’est qu’un surnom- semblait plutôt dans la deuxième catégorie. Et puis, qui il est, je n’en ai rien à faire. Je ne le reverrai sûrement pas. Je tournai la tête pour le voir et sourit amusé, en attendant sa réponse avant d'ajouter, l'air joueuse.

« Ne t’inquiète donc pas ; Je ne vais pas tuer ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   Sam 8 Oct - 2:43

Pendant un instant, Arthur avait presque oublié la présence de la fille. Ça arrivait souvent ce genre de chose. Ses pensées étant tellement fixées sur quelque chose qu’il en oubliait la personne devant lui. Pour l’instant, ce qui le préoccupait, c’était de trouver un moyen de sortir d’ici le plus rapidement possible. Non pas qu’il avait peur de la fille, il ne l’admettrait jamais de toute façon, même si c’était le cas, non, seulement, d’un côté, il savait parfaitement bien qu’il serait en désavantage dans un combat terrestre… même si ça aussi, il n’oserait l’admettre. Ah comme il détestait la terre. Trop d’obstacles, d’arbres lui empêchant parfois de s’envoler, parfois même, la terre était couverte de cette eau qu’il détestait tant.

Bien sûr, il y avait toujours un temps où il fallait sortir de sa torpeur pour revenir à la réalité. Un jour viendrait le moment où il devrait revenir à la réalité ; cette dure réalité, lui imposant le fait qu’il fasse face à une meurtrière et qu’il était là, les deux pieds bien encrés dans le sol terreux recouvert de feuilles en décomposition. Le mot qui lui fit ouvrir les yeux, la chose qui arrêta ses pensées rivées vers le ciel fut "Angleterre".

    «Angleterre… d’où est-ce que ça viens déjà ? Ah oui. C’était là-bas, derrière le miroir. Il y avait cette grande affiche où on avait écrit "Welcome to England". Pendant tant d’années, j’avais vu des images passer dans ce miroir, des images de l’autre monde, l’autre monde dans lequel j’avais tant espéré aller. Mais j’étais toujours ici, à vivre dans un monde que j’avais déjà visité de fond en comble. Il me fallait alors un nouveau ciel et cette fille. Cette fille l’avait contemplé, y avait vécu. Comment pouvait-elle se retrouver ici ? Comment osait-elle ?»


Le Gryphon ignorait certes une chose bien essentielle : chaque personne, chaque individu vivant ici à Wonderland avait un jour vécu dans l’autre monde, celui qu’il rêvait tant de visiter. Et malgré ses années de vie ici-bas, il ne savait même pas ça. Pour lui, tout le monde était arrivé comme lui. Quelqu’un d’inventé, de créé, seulement pour le loisir d’une seule et unique personne : Alice. Elle avait créée tous ces gens et personne ne savait qu’au dessus de Wonderland il existait un autre monde, un monde bien plus grand, bien plus beau. Mais c’était pourtant le contraire. Les gens d’en haut ignoraient qu’il existait en bas un autre monde bien plus étrange, où tout est possible, un monde où l’on aboutit après la mort ou quand l’on tombe dans le coma.

C’est pourquoi il était pour Arthur impossible qu’une personne comme cette fille connaisse le monde d’au dessus. C’est pourquoi le Gryphon s’affola. Tellement que son arme tomba au sol. Le pirate attrapa la fille par le collet et d’une voix menaçante, abordant des notes d’affolement il s’exclama.

Comment as-tu fais pour aller là-bas et revenir ici ?! On ne peut pas revenir d’en haut ! Tu as traversé le miroir ? Comment tu as fait pour revenir ici ? EXPLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais où est-ce que je suis encore ?! [Pv Arthur Smith~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+°°Alice's game°°+ :: Les Archives D'Alice's Game version 1.0 ♥ :: RP.-